Liverpool face au trio magique de Dortmund

Liverpool face au trio magique de Dortmund

Publié le , modifié le

Après une première manche serrée, les quarts de finale retour de l'Europa League se déroulent ce soir. Dortmund et Liverpool sont dos à dos alors que Villarreal, Donetsk et Séville ont pris l'avantage contre Prague, Braga et Bilbao.

Comme la Ligue des champions, l’Europa League joue ses quarts de finale. Au cœur du programme, la rencontre entre Dortmund et Liverpool ainsi que l’affrontement fratricide entre Séville et Bilbao. Les deux autres quarts voient s’opposer le Sparta Prague et Villarreal alors que le Shaktar Donetsk reçoit Braga.

Dortmund doit tuer le père

Les retrouvailles entre le Borussia Dortmund et l’entraîneur qui l’a ramené au sommet du football allemand ont tourné à l’avantage de Jürgen Klopp. Malgré une large domination des Allemands, Liverpool a obtenu un bon match nul à l’extérieur (1-1). Profitant de l’inefficacité de Dortmund, les Reds auraient même pu repartir avec une victoire sans un excellent Roman Weidenfeller dans les cages. Ce but marqué avantage Liverpool, qui sera qualifié en cas de 0-0. Mais contre Dortmund, garder sa cage inviolée relève de la mission impossible. Dortmund a marqué dans 44 de leurs 48 matchs cette saison. Une statistique due en grande parties aux performances du trio Pierre-Emerick Aubameyang (36 buts, 11 passes décisives), Henrikh Mkhitaryan (20 buts, 28 passes) et Marco Reus (19 buts, 6 passes). A sept points du Bayern en championnat, déjà assuré de jouer la Ligue des champions l’année prochaine, Dortmund a fait de l’Europa League son objectif prioritaire. Dans un style différent mais tout aussi énergique que son prédécesseur, Thomas Tuchel, à la tête de Dortmund depuis cet été, rêve sans doute de s’affranchir définitivement de l’héritage de Klopp en l’éliminant ce soir.

Donetsk, Villarreal et Séville ont l’avantage

Si une grande partie de l’attention sera concentrée sur Liverpool-Dortmund, les autres quarts de finale ne manquent pas non plus d’enjeu. Dans l’habituel duel espagnol, Séville a pris l’avantage sur le terrain de l’Athletic Bilbao. Les coéquipiers de Kevin Gameiro, tenants du titre, se sont imposés 2-1 à San Mamés. Mais pour refaire leur retard, Bilbao peut compter sur Aritz Aduritz, meilleur buteur de la compétition avec huit buts. Troisième représentant espagnol, Villarreal est bien parti contre le Sparta Prague (2-1), même si le but encaissé à domicile pourrait leur jouer un mauvais tour. Eux aussi possèdent un atout offensif de poids avec la présence du Français Cédric Bakambu. Arrivé de Turquie l’été dernier, l’attaquant a inscrit 20 buts en 42 matchs cette saison. Dernier quart de finale, le Shaktar Donetsk reçoit Braga. Les Ukrainiens se sont imposés 2-1 lors du match aller. Le but en toute fin de match de Wilson Eduardo a offert aux Portugais un peu d’espoir renverser la situation. Quatre matchs ouverts pour quatre places en demi-finale.

Hugo Monier @hgo_mon