Louis Van Gaal Manchester United
L'entraîneur de Manchester United, Louis Van Gaal | AFP - KIERAN McMANUS

Liverpool et Manchester United, symboles de la mauvaise passe du football anglais

Publié le , modifié le

Avant les 16e de finale retour de la Ligue Europa, deux cadors anglais sont dos au mur. Après leurs mauvais résultats du match aller, Liverpool et Manchester United doivent absolument s’imposer pour espérer se qualifier. Les Reds accueillent les Allemands d’Augsbourg (0-0 à l’aller) et les Red Devils reçoivent les Danois de Midtjylland (2-1 à l’aller).

Chelsea battu par le PSG au Parc des Princes (2-1), Arsenal quasi éliminé après son revers à domicile contre Barcelone (0-2), les clubs anglais ne sont pas au mieux sur la grande scène européenne. Dans l’antichambre de la C1, en Ligue Europa, la situation est aussi mal engagée pour Liverpool et Manchester United. Et là, les adversaires n’ont pas du tout le même calibre que les stars parisiennes ou catalanes. Non, ils jouent à Augsbourg (13e en Bundesliga) et Midtjylland (3e de Superliga). Mais les deux clubs ont réussi, soit à mettre en échec Liverpool (0-0), et même carrément battre United (2-1), deux clubs légendaires de la C1 qui pèsent huit Ligue des champions à eux deux (trois pour United, cinq pour Liverpool).

Au plus mal

La question du déclin du foot anglais se posera peut-être après ces 16e de finale de C3 et ces 8e de finale de C1, mais pour l’heure, Louis Van Gaal et Jurgen Klopp doivent penser à la manière de rattraper ce résultat inattendu. Le Néerlandais joue son avenir sur le banc mancunien. De plus en plus décrié après les mauvais résultats de son équipe – ManU est cinquième de Premier League à 12 points du leader – et mis sous pression par les supporters, Van Gaal voit l’ombre de José Mourinho grandir de jour en jour du côté d’Old Trafford. Il faut dire que sous ses ordres, ManU enchaîne les hauts et les bas, et surtout le très moyen.

Martial et ses partenaires n'ont jamais gagné plus de quatre matches de suite toutes compétitions confondues cette saison et cela remonte au mois de septembre. Et entre temps, ils ont connu, entre fin novembre et fin décembre, une incroyable série de huit rencontres sans victoire, la pire du club depuis janvier 1990! Il y a aussi eu cette élimination embarrassante au premier tour de la Ligue des champions malgré un groupe plus qu'abordable pour un club du calibre de United (PSV Eindhoven, Wolfsburg, CSKA Moscou). Ce n’est guère mieux à Liverpool, 8e de Premier League. Jurgen Klopp, depuis son arrivée, peine à trouver la bonne formule.

Un miracle

"Battre Manchester United sur les deux manches serait une sorte de miracle", a observé le directeur sportif du club, Claus Steinlein, sur le site de l'UEFA. "Mais nous pensons que nous pouvons les battre et je suis sûr que nous allons aller là-bas et le faire." Ce serait une sacrée déconvenue pour Manchester United, à la peine en championnat. Mais les Anglais partiront en position de force, puisqu'ils n'ont plus perdu en compétition européenne depuis 9 matches à Old Trafford (7 victoires) et une défaite contre le Real Madrid en 8es de finale de Ligue des Champions en 2013. Quant au Liverpool de Jürgen Klopp, il va devoir régler la mire par rapport au match aller pour continuer son parcours européen. Le tout en évitant les blessures, forcément pénalisantes à 4 jours de la finale de la Coupe de la Ligue contre Manchester City...

francetv sport @francetvsport