Lille et Guingamp attendus au tournant

Lille et Guingamp attendus au tournant

Publié le , modifié le

Lille et Guingamp, qui ont raté leur entrée en lice dans la phase de groupes d'Europa League, ont intérêt à se reprendre pour ne pas affaiblir leurs chances de qualification, jeudi lors de la 2e journée. Les deux clubs français avaient connu un jeudi noir pour la première journée: Guingamp avait logiquement été dominé par la Fiorentina (3-0), tandis que Lille s'était montré incapables de battre les Russes de Krasnodar à domicile (1-1).

Il s'agit désormais de décoller en C3, compétition traditionnellement malheureuse pour la France, concurrencée par la Russie pour l'obtention de la 6e place à l'indice UEFA, cruciale pour conserver deux qualifiés directs pour  la phase de groupes de Ligue des champions. Lille, qui n'a remporté aucun de ses neuf derniers matches de C3 à l'extérieur, se rend à Wolfsburg en petite forme, dans le groupe H. Le Losc,  qui s'appuie sur une grande solidité défensive (2 buts encaissés seulement en 8 matches de L1), peine toujours offensivement, avec 11 buts marqués seulement en 13 matches toutes compétitions confondues. Outre l'incertitude concernant son avant-centre Roux, il est dégarni avec le forfait de l'un de ses meilleurs éléments offensifs, Lopes. Une absence qui  vient s'ajouter à celles des milieux Mavuba, Delaplace et Martin, également blessés.

Wolfsburg de son côté, où évolue le milieu défensif français Guilavogui, connaît un début de saison très poussif (9e de Bundesliga), mais vient de remporter deux de ses trois derniers matches de championnat. C'est dans cette dynamique que l'équipe de Dieter Hecking voudra rectifier le tir après son revers 4-1 chez Everton, qui ferait un pas vers la qualification en s'imposant  à Krasnodar.

Guingamp sans pression, pas sans doute

A Guingamp (groupe K), il y a moins de pression, mais bien plus de doutes. Lanterne rouge de Ligue 1 où il reste sur trois défaites, l'En-Avant se mesure désormais à un PAOK Salonique leader du Championnat grec, qui a frappé un grand coup d'emblée (6-1 contre le Dynamo Minsk) et qui a aligné six succès d'affilée toutes compétitions confondues, avec la bagatelle de 22 buts marqués, et un seul encaissé... Dans les autres groupes, le Tottenham de Lloris reçoit Besiktas, après avoir été neutralisé chez le Partizan (0-0). Le club turc avait lui aussi concédé le nul face aux Grecs de l'Asteras Tripolis (1-1) dans cette poule C.

AFP