Lille
Florent Balmont et les Lillois n'auront pas la tâche facile en Ligue Europa | AFP PHOTO / PHILIPPE HUGUEN

Lille attendu à Wolfsburg

Publié le , modifié le

Deux semaines après avoir concédé le nul (1-1) à domicile face aux Russes de Krasnodar pour son entrée en lice en Europa League, Lille va tenter de rebondir sur la pelouse des Allemands de Wolfsbourg, jeudi lors de la 2e journée.

Dans un groupe H très relevé où figurent également les Anglais d'Everton,  le Losc n'a pas le droit à l'erreur dans le fief de Volkswagen et doit  récupérer les points perdus au stade Pierre-Mauroy. "On sait que ça va être compliqué car Wolfsbourg est une très bonne équipe.  De toute façon on n'a que des grosses équipes dans notre poule ! Mais on  connaît notre valeur et on sait qu'on peut ramener un bon résultat de là-bas",  explique Sébastien Corchia. Toutefois, les Allemands sont encore plus sous pression que les Lillois  après sa déroute (4-1) sur les bords de la Mersey lors de son premier match. "On s'est battu toute une saison pour être au niveau international. Chacun  doit être conscient de la difficulté de la tâche. Notre objectif est d'aller le  plus loin possible c'est pourquoi on doit absolument gagner", a insisté  l'attaquant croate Ivica Olic, double finaliste de la Ligue des champions avec  le Bayern Munich (2010 et 2012). Depuis la défaite à Everton, qui avait entraîné la colère du directeur  sportif Klaus Allofs, Wolfsbourg a retrouvé des couleurs, remportant deux de  ses trois matches de Bundesliga, dont celui de samedi contre le Werder Brême  (2-1), pour remonter au 9e rang.

Le Losc décimé

"Je veux qu'on joue comme samedi contre le Werder, mais sans prendre de  but. Que l'on montre un visage de guerrier parce qu'à l'international il faut  encore être un niveau au-dessus. Lille est un club solide de France mais nous  aussi on est bon. On doit montrer que l'on est l'équipe qui reçoit", a martelé  Allofs. Après une défaite et deux nuls toutes compétitions confondues, le Losc, qui  pointe à la 3e place de Ligue 1, a retrouvé le chemin de la victoire samedi  contre Bastia (1-0) mais a également vu son infirmerie se remplir. Aux absences du milieu défensif et capitaine Rio Mavuba (cuisse) et du  meneur Marvin Martin (voûte plantaire) se sont ajoutées celles du Portugais  Rony Lopes (cuisse), nouveau patron du jeu offensif lillois, et du milieu  Jonathan Delaplace (cuisse). De plus, le défenseur monténégrin Marko Basa  (cheville) et l'attaquant Nolan Roux (pied) sont incertains. Pour ce match capital face aux Loups, les Dogues vont présenter une équipe  très expérimentale et devront donc compenser par un engagement et une  solidarité sans faille.

AFP