Lille Vaslui Sow 082010
Le Lillois Moussa Sow | AFP - PHILIPPE HUGUEN

Lille attaque par la face Nord

Publié le , modifié le

Le Losc entame la phase de poules de l'Europa Ligue par la réception du Sporting Portugal, l'autre favori du groupe C. Invaincus en Ligue 1, les Nordistes ne doivent pas brader ce choc face au 2e grand club de Lisbonne qui n'est pas encore au top en ce début de saison.

Ne pas se qualifier pour les 16es de finale de l'Europa Ligue constituerait un sévère échec pour le Lille Olympique Sporting Club. Dans un groupe très abordable (avec, outre le Sporting, les Bulgares du Levski Sofia et les Belges de La Gantoise), les Lillois partent avec les faveurs des pronostics d'autant qu'ils ont effectué un beau parcours dans cette même épreuve la saison dernière (élimination en 8e de finale par Liverpool). Ils débutent donc leur mini-championnat de six matches par une rencontre choc contre le Sporting, le troisième club portugais qui végète depuis huit ans –et son dernier titre de champion- dans l'ombre du duo Porto-Benfica.

Commencer par une victoire serait une excellente affaire pour les hommes de Rudy Garcia qui ne semblent pas avoir encore atteint leur vitesse de pointe (quatre nuls puis un succès à Lens dans un chaud derby samedi dernier). Dans le camp lusitanien, un manque de réalisme laisse pour l'instant les Vert et Blanc à distance respectable du FC Porto, leader national. Le Sporting est 5e du classement après un match nul (0-0) ce week-end contre Olhanense. Solide et rigoureux, le Sporting n'a plus la flamboyance des années passées lorsque Joao Moutinho, Miguel Veloso et Tonel enchantaient le superbe stade Jose-Alvalade.

Maniche, qui a signé cette saison, n'était pas sûr de se remettre à temps d'un problème musculaire pour affronter Lille. Le milieu de terrain de 32 ans s'est entraîné à part lundi et mardi après une journée de repos dimanche. Pour le remplacer, l'entraîneur Paulo Sergio aura a sa disposition l'Espagnol Alberto Zapater, peu utilisé depuis le début de la saison. Outre ces deux joueurs, le Sporting a également recruté Torsiglieri (Lelez Sarsfield), Valdes (Atalanta), Evaldo (Braga) et Nuno André Coelho (FC Porto) mais l'amalgame tarde à se faire et les attaquants gâchent beaucoup d'occasions depuis le début de l'été.

Côté lillois, quelques incertitudes demeurent. Le défenseur Aurélien Chedjou, suspendu en championnat ce week-end contre Lens, souffre d'un quadriceps et est incertain. L'attaquant Tulio De Melo (ischios) n'est pas sûr non plus de participer à ce match. En revanche, le défenseur Franck Béria (cheville) est bel et bien forfait. Cela pourrait inciter les Dogues à attendre un peu avant de mordre dans les jambes de leurs adversaires.