Racing Club de Strasbourg Alsace
Match amical entre le Racing Club de Strasbourg Alsace et le FC Toulouse | PHOTOPQR/L'ALSACE/MAXPPP

Ligue Europa: Strasbourg veut soigner son entrée

Publié le , modifié le

Quatre mois après avoir remporté la Coupe de la Ligue, Strasbourg aborde avec envie son aventure européenne, qui débute par un duel face aux Israéliens du Maccabi Haïfa, jeudi au 2e tour préliminaire aller de Ligue Europa.

"Pour nous, c'est un match important, d'une part car c'est notre premier match officiel, et puis cette rencontre nous fait goûter à l'Europe. C'est un parfum spécial", estime l'entraîneur alsacien Thierry Laurey. Pour atteindre la phase de poules de la C3, le RCSA, qui retrouve la Ligue Europa 13 ans après sa dernière participation, va devoir passer par pas moins de trois obstacles, un vrai parcours du combattant.

"Il n'y a pas de pression particulière. Si on va dans les groupes, peut-être que ce sera différent. On a envie de faire les choses sérieusement et de se qualifier. Ça suffira à notre plaisir !", souligne le technicien strasbourgeois. Le premier adversaire à se dresser sur la route du Racing, est le Maccabi Haïfa, qui a écarté les Slovènes de Mura au 1er tour préliminaire (2-0, 3-2). La formation israélienne, surtout célèbre en France pour avoir éliminé le Paris SG en 16e de finale de la Coupe des vainqueurs de coupes en 1998, est à la portée des Alsaciens, qui se montrent toutefois méfiants.

"Eviter toute forme de calcul à l'aller"

"Nous devrons être patients et respecter le Maccabi Haïfa. C'est l'une des meilleures équipes israéliennes", prévient le capitaine Stefan Mitrovic. "Le Maccabi Haïfa possède des garçons habiles avec le ballon, qui cherchent à jouer, renchérit Laurey. C'est assez compact mais c'est joueur. On s'attend à un match assez ouvert."

Strasbourg, auteur d'une bonne saison dernière, achevée à la 11e place de Ligue 1, semble prêt pour ce duel. Le RCSA a en effet réalisé une bonne campagne de préparation, ponctuée de prestations convaincantes, notamment face à Toulouse (3-1) et au Standard de Liège (2-0). "On va éviter toute forme de calcul à l'aller. On va jouer comme on l'a toujours fait et puis nous verrons où ça va nous mener... On va essayer de continuer dans la lignée de nos derniers matches amicaux", affirme Laurey.

La seule certitude, c'est que l'ambiance à la Meinau s'annonce très chaude, dans tous les sens du terme: malgré la canicule et les congés estivaux, 20.000 spectateurs sont attendus dans l'antre alsacienne pour le grand retour du RCSA en coupe d'Europe.

AFP