Saint Etienne Europa League
Robert Beric a inscrit le deuxième but dans la victoire de Saint-Etienne face à Qabala. | TOFIK BABAYEV / AFP

Ligue Europa : Saint-Etienne s'impose sereinement contre Qabala

Publié le , modifié le

Vainqueurs 2-1 sur le terrain de Qabala, les Stéphanois se sont rassurés et ont désormais leur destin entre leurs mains pour se qualifier en 16e de finale de Ligue Europa. Sur les autres terrains, Manchester United, qui a perdu Pogba sur blessure, s'enfonce un peu plus, la Roma et Bilbao, avec un quintuplé d'Aduriz, assurent.

A 3700 km du Forez, Saint-Etienne a pris une option sur la qualification en 16e de finale de Ligue Europa, en disposant de Qabala 2-1. Les Verts auraient pu se mettre à l’abri très tôt, avec un début de match maîtrisé et une grosse pression mise d’entrée sur le but adverse. Mais sans réussite, ils se sont exposés à une mauvaise surprise. C’est donc Qabala qui a ouvert le score, après un cafouillage dans la surface sur un coup franc mal repoussé par Stéphane Ruffier.

Tannane et Beric réagissent

La réponse stéphanoise ne s’est pas fait trop attendre, elle est venue du très remuant Tannane. Sur une frappe flottante longue distance, il a trompé le gardien coupable d’une grossière faute de main. Beric s’est chargé au retour des vestiaires de donner l’avantage aux verts, d’une frappe à ras de terre de l’entrée de la surface.

Cette victoire permet aux Verts de se rapprocher d’une qualification. Désormais en tête du groupe avec Anderlecht, facile vainqueur 6-1 de Mayence, ils ont su capitaliser sur cette double confrontation contre Qabala, avec deux victoires. Avec 3 points d'avance sur leur prochain adversaire Mayence, qu'ils recevront lors de la prochaine journée, les Stéphanois ont leur destin en main. 

United s'enfonce, Pogba sort blessé

De son côté, Manchester United continue d’inquiéter. Battus 2-1 par Fenerbahce, les Red Devils ont en plus perdu Paul Pogba, sorti sur blessure à la trentième minute. A une semaine de France-Suède, cela pourrait inquiéter Didier Deschamps.

Déjà sous pression avec la piteuse 8e place de ManU en Championnat d'Angleterre et une suspension d'un match pour "mauvais comportements", Mourinho n'avait pas besoin de cette défaite en C3 qui amplifie encore la crise. Manchester, qui l'avait emporté 4-1 à l'aller, a livré une très pale copie contre le club turc, lancé par un retourné acrobatique de Moussa Sow dès la deuxième minute. Jeremain Lens a corsé le score sur coup franc à la 59e. Le réduction du score de Wayne Rooney, en toute fin de match (89e), n'a pas suffi.

Un quintuplé pour Aduriz !

Pour sa part, l'attaquant international de Bilbao, Aritz Aduriz, a affolé les compteurs  en marquant cinq buts contre les Belges de Genk (5-3), plus de vingt ans après Fabrizio Ravanelli, le dernier à avoir réalisé une telle prouesse. Le joueur espagnol, âgé de 35 ans, en était déjà à trois buts à la pause (8, 24 s.p., 44 s.p.), avant d'en rajouter deux autres (74, 90+4 s.p.) pour sceller la victoire des siens.

Il devient ainsi le premier joueur à réaliser un tel exploit dans l'histoire de la deuxième Coupe d'Europe depuis l'Italien Fabrizio Ravanelli, auteur d'un quintuplé avec la Juventus Turin contre le CSKA Sofia en 1994.