Anderlecht Saint-Etienne Malcuit
Kevin Malcuit ici face à Anderlecht | EMMANUEL DUNAND / AFP

Ligue Europa : Saint-Etienne renverse Anderlecht et termine en tête de son groupe

Publié le , modifié le

Ces Verts-là sont imprévisibles. Transparents pendant une mi-temps et menés 2-0 puis capables de passer trois buts en douze minutes pour s'imposer 3-2 à Anderlecht lors de la 6e journée de l'Europa Ligue. Cette victoire renversante permet à l'ASSE de terminer en tête de son groupe devant les Belges et espérer un tirage au sort plus clément pour les 16e de finale. Alexander Soderlund s'est réveillé et a inscrit un doublé tandis que Kevin Monnet-Paquet a marqué le but de la délivrance sur un contre fulgurant.

Le coup de massue #1 : Roumanie 2 – ASSE 0

En deux actions, les joueurs roumains d’Anderlecht ont mis les Verts au supplice. Deux buts en dix minutes qui ont fait voler en éclats la défense à 5 mise en place par Christophe Galtier. La première voie d’eau est venue de la gauche où Théophile-Catherine a été pris de vitesse par Acheampong. Sur le centre, Polomat était lui trop court devant Chipciu, peu inspiré, mais qui fusillait Ruffier d’un tâcle rageur (1-0, 21e). Dix minutes plus tard, Nordin se faisait coincer au milieu du terrain. Stanciu recevait aux abords de la surface. Il s’amusait face à Lacroix avant de doubler la mise avec l’aide du poteau (2-0, 31e).

L’instant poisse : le penalty raté de Saivet

C’est à se demander si un chat noir ne s’est pas installé dans le vestiaire des Verts. Pour se relancer après la pause, Vancamp avait gentiment offert un penalty à l’ASSE en sortant un coup franc du coude (54e). Sans Beric, Hamouma et Roux, Galtier donnait à Henri Saivet la responsabilité de le tirer. Mais quand ça ne veut pas… Le Sénégalais s’élançait et envoyait le ballon sur la barre. Hier le portier monégasque Morgan De Sanctis avait eu la malchance de voir le ballon rebondir sur ses fesses et rentrer dans la but. Cette fois le dos de Roef a renvoyé la balle mais devant le but. Décontenancé, Saivet a été devancé par la défense belge.

Le coup de massue #2 : Anderlecht 0 – Soderlund 2

Bizarrement, cet échec de Saivet a remis les Foréziens à l’endroit dans ce match. Anderlecht a certainement trop reculé et les Verts ont enfin joué libéré. Sur un très bon débordement de Kevin Malcuit, le décrié Alexander Soderlund plaçait une première tête gagnante (2-1, 63e) avant de doubler la mise du pied sur un service de Romain Hamouma (2-2, 67e). Voilà qui devrait lui redonner un peu de confiance pour porter l’ASSE quand Beric fait défaut.

Le contre qui tue : Monnet-Paquet o​ffre la tête du groupe aux Verts

Anderlecht ne s’est pas remis du doublé de Soderlund. Déjà la tête à leur choc contre Bruges dimanche, les Violets n’ont rien vu venir. Surtout pas le contre fulgurant mené par Hamouma et Monnet-Paquet. Le premier sera à la passe et le dernier à la conclusion avec la complicité du gardien belge, déjà fautif dans le Chaudron au match aller (3-2, 74e).