Saint-Etienne se fait éliminer de la Ligue Europa

Ligue Europa : Saint-Etienne éliminé après son match nul contre La Gantoise (0-0)

Publié le , modifié le

Saint-Etienne ne se qualifiera pas pour les seizièmes de finale de Ligue Europa. Les Verts sont restés muets, malgré quinze dernières minutes jouées en supériorité numérique après un carton rouge écopé par les Belges. Aucun club français engagé en phase de groupe ne rejoindra les seizièmes.

Les Verts sont incapables de gagner en Europe cette saison. Cela s'est confirmé ce jeudi, et cette fois, c'était le match nul de trop. Face à la Gantoise, au terme d'une prestation très médiocre, les hommes de Claude Puel sont restés muets (0-0) malgré des Belges moyens, malgré des Belges à dix pendant le dernier quart d'heure, malgré un stade bouillant derrière eux. Conjuguée à la victoire de Wolfsbourg contre Oleksandria (0-1), ce match entraîne l'élimination des Verts, et donc, de tous les clubs français engagés cette saison en phase de groupe. Le bilan de Saint-Etienne en Ligue Europa est d'une défaite en ouverture, suivie de quatre nuls. 

Rien à sauver 

La défaite peut parfois cacher des motifs d'espoir. Ce match nul n'en donne aucun. Au contraire : l'incapacité des Verts à concrétiser leur domination massive peut inquiéter. Ils ont tiré 17 fois au but, face à des joueurs de La Gantoise qui avaient clairement choisi de faire le dos rond pendant 90 minutes. Mais ils n'en ont cadré que deux.

L'entraîneur Claude Puel avait créé la surprise en titularisant Loïs Diony au poste d'avant-centre. Il n'avait plus joué depuis le 6 octobre dernier contre l'OL. Le pari était donc risqué ; il n'a pas porté ses fruits. Diony a une nouvelle fois manqué cruellement de vista dans le dernier geste. Il a vendangé toutes ses occasions (7e, 18e, 45e). Denis Bouanga, en revanche, confirmant ses bonnes dispositions du moment, s'est montré dangereux : une barre transversale (27e) et un tir à bout portant juste à côté de la cage adverse (54e). 

Symbole du manque d'efficacité stéphanois, le carton rouge écopé par Michael Ngadeu-Ngadjui à la 76e minute n'a absolument rien changé à la physionomie du match. Une possession stérile des Verts, et deux ou trois occasions vendangées. Claude Puel n'a toujours pas perdu depuis sa prise de fonction début octobre. Mais cette élimination sans gloire de la Ligue Europa ternit déjà son bilan.