Sainté la Gantoise

Ligue Europa : Saint-Etienne débute par un faux pas contre La Gantoise

Publié le , modifié le

Pour son entrée en lice en Ligue Europa, l'AS Saint-Etienne a trébuché contre La Gantoise (3-2) jeudi soir. Après une entame de match ratée, les Verts ont réussi à recoller pendant cinq minutes. Leur fébrilité leur a été fatale et les hommes de Ghislain Printant pourront nourrir des regrets car leurs adversaires ont failli se tirer une balle dans le pied.

De son déplacement en Belgique, Saint-Etienne ne retiendra pas grand chose de positif. Les Verts ont encaissé trois buts et repartent de La Gantoise avec une défaite en guise d'ouverture de leur campagne européenne (3-2). Seul phare dans la nuit, l'égalisation de Wahbi Khazri en première période. Trouvé par un long ballon de Loïc Perrin, Romain Hamouma a enchaîné contrôle-poitrine et remise dans la course de Khazri, lequel a décoché une frappe monumentale des 25 mètres directement dans la lucarne de Thomas Kaminsky (37'). 

"On est des enfants", Romain Hamouma 

Grâce à ce premier but cette saison de l'international tunisien (son premier but dans le jeu depuis son doublé contre Marseille en janvier), les Stéphanois, à cet instant du match, égalisent après une entame complètement ratée. Au bout d'une minute, l'espoir canadien Jonathan David est à la conclusion d'un centre mal renvoyé. Du haut de ses 19 ans, le même David brise l'élan stéphanois cinq minutes après l'égalisation, et juste avant la pause (42'). Bien trouvé par une talonnade de Laurent Depoître, il transperce Stéphane Ruffier au premier poteau à la conclusion d'un contre d'école. 

Les Verts plombés par une succession d'erreurs défensives

Ce deuxième but sanctionne une nouvelle succession d'erreurs défensives. Du début à la fin de la construction du contre, les Verts ont perdu tous leurs duels, en plus d'un placement très approximatif. Si au retour des vestiaires, les intentions sont meilleures, La Gantoise finit par profiter à nouveau des errements défensifs stéphanois. Sur un coup-franc excentré, Lustig remise du deuxième poteau, Loïc Perrin tente d'intervenir devant Ngadeu, mais il envoie le ballon dans ses propres filets (64').

Au moment du break, la victoire belge ne faisait plus aucun doute, mais La Gantoise a relancé le suspense toute seule sur un but casquette (73'). Thomas Kaminsky a donné la plus belle imitation de Stéphane Ruffier contre Paris, déviant une passe en retrait anodine dans ses propres filets. Par la suite, Saint-Etienne a poussé et failli profiter de relances suicidaires de leurs adversaires (75', 77'). Robert Beric a bien cru égaliser au bout du temps additionnel mais sa frappe en pivot trouve le poteau de Kaminsky.

Trois buts encaissés, aucun point marqué, la frustration d'une fin de match tendue... Les Verts ont passé une sale soirée et celle-ci vient mettre fin à une série de 10 matches sans défaite en phase de poules de Ligue Europa. "On a failli revenir sur la fin mais on se met trop de handicaps. On a été un peu naïfs certaines fois. Il faut que ça nous serve pour la suite. Un manque de sérénité ? Je ne sais pas, peut-être que ça se ressent", a concédé le capitaine Loïc Perrin au micro de RMC Sport.

Romain Hamouma, de son côté, n'a pas mâché ses mots. "On égalise derrière mais on est des enfants sur la gestion de la blessure de Kolo (Timothée Kolodziejczak, resté au sol avant le contre belge sur le deuxième but)", a-t-il regretté. Son entraîneur Ghislain Printant n'a pas souhaité jouer les pompiers de service. Le coach stéphanois s'est montré peu rassurant en zone mixte, pointant les "largesses défensives" de son équipe. Pour lui, il faut "sortir la tête de l'eau" et dire des "vérités" aux joueurs... Il faudra donc se reprendre à domicile lors du prochain choc européen, contre Wolfsbourg le 3 octobre prochain, face à des Allemands qui ont débuté par un succès (3-1) contre Oleksandria. Mais avant cela, les Verts se déplacent à Angers dimanche pour le compte de la 6e journée de Ligue 1.

à voir aussi Ligue Europa : Arsenal, Séville et Rome assurent, Dudelange et Wolfsberger font sensation Ligue Europa : Arsenal, Séville et Rome assurent, Dudelange et Wolfsberger font sensation