Joris Gnagnon
Joris Gnagnon | AFP

Ligue Europa : Rennes voit rouge et s'incline contre Cluj

Publié le , modifié le

Le Stade Rennais s'est incliné pour la troisième journée de Ligue Europa contre Cluj (0-1). Malgré deux cartons rouges, les Bretons ont eu les occasions de revenir au score. Ils se retrouvent à la dernière place du groupe E, désormais mené par le Celtic Glasgow, vainqueur de la Lazio Rome (1-0) dans l'autre match de la soirée.

Cauchemar au Roazhon pour le Stade Rennais. Le club breton s'est incliné contre Cluj pour la troisième journée de Ligue Europa (0-1). Réduits à dix dès les premières minutes, puis à neuf en début de seconde période, ils n'ont jamais pu complètement lutter contre les Roumains. Derniers du groupe E avec un seul point, ils voient la qualification pour les seizièmes de finale s'éloigner. 

Mendy exclu d'entrée

La soirée rennaise s'est jouée sur deux actions, à chaque fois dès la sortie des vestiaires. La défense des Bretons a été prise à défaut dès la 5e minute sur une passe en profondeur vers Lacina Traoré. Edouard Mendy, sorti de sa cage pour intercepter le ballon à l'entrée de la surface, a fauché l'attaquant ivoirien. Logiquement expulsé, il évitait toutefois le penalty. A Pépé Bonet, 16 ans seulement, de prendre les gants. Mais le jeune portier a été immédiatement surpris par le coup franc côté ouvert de Ciprian Cead (0-1, 9e).

Mbaye rate l'égalisation

A dix, les Rennais sont restés dans le match. De l'extérieur de la surface, Benjamin Bourigeaud a tenté une frappe croisée, un peu trop pour inquiéter Giedrius Arlauskis, le gardien lituanien de Cluj. Ils ont eu l'occasion de recoller au score, après une faute de Kevin Boli sur Adrien Hunou dans la surface. Mais Mbaye Niang a expédié son penalty hors du cadre. Rennes pouvait tout de même croire à une égalisation face à des Roumains friables.

Le début de seconde période aurait pu doucher les espoirs rennais. Mendy avait attendu cinq minutes, Eduardo Camavinga a quitté ses partenaires une minute après la reprise. Une erreur de relance de Bonet a rendu le ballon à Cluj et Camavinga, logiquement hors de position et en retard, a découpé Billel Omrani par derrière (46e). Désormais réduits à neuf, les Rennais ont accusé le coup, mais Cluj n'a pas su achever la bête blessée. Du fond du trou, les Bretons ont commencé à revenir, jusqu'à dominer Cluj.

à voir aussi Europa League : Saint-Etienne tenu en échec par le modeste club d'Oleksandrïïa Europa League : Saint-Etienne tenu en échec par le modeste club d'Oleksandrïïa

Un troisième carton rouge... pour Cluj 

Hunou a gâché un trois contre trois en tentant une frappe à l'entrée de la surface, sans trouver le cadre (65e). Le début d'un temps fort rennais, enchaîné par un tir puissant mais trop imprécis de Raphina (68e). L'écart numérique s'est réduit avec l'expulsion de Mateo Susic pour deux cartons jaunes (82e). Un coup de fouet pour les Rennais qui semblaient dans le dur physiquement. Dans la foulée, Jordan Siebatcheu n'a pu reprendre au premier poteau un centre d'Hunou, depuis l'aile droite (82e). L'attaquant, entré à la 80e, a eu une seconde occasion. Mais sa reprise de volée à l'entrée de la surface a filé au-dessus (90e). Des occasions mais pas de but, et une défaite à la clé. 

Rennes se retrouve désormais à cinq points de Cluj, deuxième du groupe E. Dans l'autre rencontre de la poule, le Celtic s'est imposé contre la Lazio à domicile (2-1) pour passer en tête. L'ancien Toulousain Christopher Jullien a inscrit le but de la victoire, de la tête évidemment pour le défenseur central, à la 89e minute.