Ligue Europa : Olympiakos-Arsenal et Bruges-Manchester United comme affiches des seizièmes

Publié le , modifié le

Auteur·e : Adrien Hemard
ligue europa
Le tableau des seizièmes de finale d'Europa League est connu. | AFP

Retrouvez l’offre
france tv sport sur

Pour la première fois depuis 2011-2012, aucun club français ne s'est qualifié pour les seizièmes de finale de l'Europa League. Ce qui n'empêche pas d'avoir de belles affiches, notamment Olympiakos-Arsenal, Bruges-Manchester United, Leverkusen-Porto ou Francfort-Salzbourg. Un tirage au sort sans véritable choc, mais qui dessine un tableau indécis.

Pas de chocs, mais des affiches intéressantes et quelques oppositions de style : voilà le programme des seizièmes de finale d’Europa League, qui se dérouleront les 20 et 27 février 2020. En tête d’affiche, on retrouve les deux ogres anglais : Arsenal qui affrontera l’Olympiakos de Mathieu Valbuena, et Manchester United face à Bruges. Troisième club anglais engagé, Wolverhampton hérite de l’Espanyol Barcelone, actuel dernier de Liga.  

Des favoris bien lotis    

Parmi les autres prétendants à la victoire finale, l’Ajax Amsterdam aura fort à faire contre la défensive équipe de Getafe (4e de Liga). Ce devrait être plus abordable pour le FC Séville à Cluj, l’Inter Milan à Ludogorets et la Roma contre Gent. Dans un choc d’outsiders, l’Eintracht Francfort affrontera le Red Bull Salzbourg, passé à deux doigts d’une qualification en huitièmes de finale de Ligue des champions.  

Les clubs portugais pas gâtés    

Sur les talons de la France à l’indice UEFA, le Portugal compte 4 représentants en seizièmes de finale de l’Europa League. Mais le tirage au sort n’a pas été clément avec eux. Le FC Porto se déplacera ainsi sur la pelouse du Bayer Leverkusen, reversé de Ligue des champions, tandis que le Sporting recevra Basaksehir, étonnante équipe turque qui a terminé devant l’AS Roma et le Borussia Mönchengladbach en poules. De son côté, l’autre club lisboète, Benfica, ira sur la pelouse des expérimentés ukrainiens du Shakthar Donetsk, tandis que Braga affrontera les Glasgow Rangers.    

Un derby de vikings    

Les autres affiches sont moins indécises : Bâle ne devrait pas trembler contre Nicosie, pas plus que Wolfsburg à Malmö, ou l’AZ Alkmaar contre les Autrichiens de LASK, entraînés par le Français Valérien Ismaël. Les deux derniers matchs seront plus indécis pour les deux clubs écossais, puisque les Glasgow Rangers défieront Brago, et le Celtic Glasgow bataillera dans un derby viking contre Copenhague.