Ligue Europa : Nice étrille Waregem 5 buts à 1 et prend la tête du groupe K

Ligue Europa : Nice étrille Waregem 5 buts à 1 et prend la tête du groupe K

Publié le , modifié le

Après un début de saison chaotique, l’OGC Nice va beaucoup mieux et l’a montré sur la pelouse du Zulte-Waregem. Les coéquipiers d’Alassane Pléa, auteur d’un doublé, n’ont fait qu’une bouchée des Belges (1-5).

Une première mi-temps largement dominée par Nice

Les hommes de Lucien Favre sont les premiers à se montrer dangereux sur un centre (4e) de Souquet en direction de Balotelli au second poteau. Mais ce dernier n’a pas trompé la vigilance du défenseur central Belge Derijck. 5 minutes plus tard, Jean Michaël Seri perdait le ballon plein axe au profit d’Iseka qui trouvait Olayinka. Le Nigérian reprenait d’une frappe du droit que Cardinale repoussait d’une belle parade. Le gardien niçois était sollicité à nouveau (9e) en arrêtant un ballon du même Olayinka sur sa ligne (9e).

Les 5 minutes de grâce d'Alassane Pléa

Une fois la vague belge passée, Nice en profitait pour ouvrir le score par l’intermédiaire d’Alassane Pléa, bien servi par Seri, qui battait Leali (0-1, 16e). Plea doublait la mise 4 minutes plus tard après une belle combinaison de Balotelli avec Lees-Melou d'une reprise du droit imparable (0-2, 20e). Et les Niçois ne se sont pas arrêté en si bon chemin. Sur un corner tiré côté gauche par Seri repris par Balotelli mais mal maîtrisé par la défense belge, Dante armait une frappe lourde juste sous la barre du gardien de Waregem (0-3, 29e). Nice fait largement le break et peut rentrer aux vestiaires sereinement.

Waregem se rebiffe

Les hommes de Franck Dury entament la seconde période le couteau entre les dents. Pari gagnant. Une petite minute après la reprise du match, Leya Iseka profitait d’une passe d’Olayinka et n’avait plus qu’à pousser la balle dans le but vide de Cardinale, complètement battu dans sa sortie (1-3, 46e). Mais le gardien niçois se reprenait en sauvant le Gym sur une tête d’Olayinka (52e), décidément très en forme ce jeudi soir. 

Nice définitivement à l'abri

Sauf que Saint-Maximin ne comptait pas voir les Belges revenir au score. Bien lancé en contre-attaque par Mario Balotelli, l’ailier niçois se présentait sur l’extrémité droite de la surface belge et croisait sa frappe qui venait se loger dans le petit filet gauche de Leali (1-4, 69e). Cinq minutes plus tard, ce fut au tour de l’Italien de débloquer son compteur en Ligue Europa cette saison. Ce 5e but marqué d’une enroulée du pied droit (1-5, 74e), est à mettre au crédit d’Arnaud Souquet qui éliminait 3 joueurs par un slalom dans la surface belge avant de servir son attaquant.

Nice peut se vanter de retourner en France avec le sentiment du travail bien fait. Les Aiglons se sont offerts la première place du groupe K, derrière la Lazio Rome, vainqueur sur le terrain du Vitesse Arnhem (2-3), et peuvent désormais préparer sereinement leur déplacement à Rennes dimanche après-midi. 

Déclarations : 

Lucien Favre (entraîneur de Nice): "Nous jouons encore trop bas. Mais bon, on a perdu six ou sept joueurs très importants durant le mercato; il faut du temps pour se relever. Il faut encore gagner quelques mètres vers l'avant dans notre jeu, aller chercher les ballons. On donne encore trop d'occasions. Ça, ce n'est pas possible".

Dante (défenseur et capitaine de Nice): "Nous étions supérieurs au niveau du rythme. C'est ça la différence. Mais, malgré le score, Zulte n'a pas été ridicule. Les cinq ou dix dernières minutes, ils ont quelques belles occasions. L'important était de garder la même intensité durant 90 minutes. Aujourd'hui, c'était presque ça, à l'exception des dix premières minutes". : 

Leo Anselmetti @LeoAnselmetti