Ligue Europa: Manchester City sort Porto

Ligue Europa: Manchester City sort Porto

Publié le , modifié le

Vainqueur à l'aller 2-1, Manchester City a définitivement validé son billet pour les huitièmes de finale de la Ligue Europa, en s'imposant au retour 4-0 face au FC Porto (6-1 score cumulé). Agüero a ouvert le score de ce 16e de finale après seulement 19 secondes de jeu, soit le but le plus rapide de la saison dans la compétition. Les Citizens sont désormais bien placés pour convoiter un deuxième trophée européen, après celui décroché en 1970, en Coupe des Coupes (C2

Le tenant du titre avait de quoi trembler. Dominés 2-1 à domicile lors du match aller, les joueurs du FC Porto se retrouvaient dans une ambiance relativement hostile au City of Manchester Stadium. Et il ne valait mieux pas arriver en retard, l'ouverture du score n'intervenant qu'après 19 secondes de jeu. C'est sur une mauvaise relance plein axe d'Otamendi, que Yaya Touré a parfaitement lancé Agüero, et celui-ci a trompé sans trop de peine le portier adverse d'une frappe croisée (1-0, 1ère). Au cumul des scores (3-1), le break était déjà fait pour les hommes de Roberto Mancini, qui allaient de nouveau se montrer dangereux après un petit quart d'heure, lorsque Helton devançait d'un rien Yaya Touré qui filait au but. Mais ce n'était pas fait pour décourager le FC Porto, soucieux de conserver son titre, et les Portugais commençaient même à prendre l'ascendant dans le jeu. Sur un coup franc décalé, Moutinho ratait d'un rien le cadre, et pestait contre cette occasion qui aurait pu relancer le suspense. Deux minutes plus tard, le suspense aurait pu être définitivement clôt, lorsque Sergio Agüero qui profitait d'une nouvelle mauvaise relance adverse, prenait de vitesse le dernier rempart de Porto, et envoyait le cuir sur la barre transversale (29e)... Les Dragons se montraient de nouveau dangereux par l'intermédiaire de Lucho Gonzalez, mais l'Argentin voyait ses tirs passer de peu à côté à trois minutes d’intervalle (38e et 41e).

Porto réduit à dix

En deuxième période, l'ancien marseillais allait encore s'illustrer à la 53e minute, mais une fois encore, le milieu offensif avait du mal à régler la mire, et le cadre se dérobait pour la troisième fois. Peu avant l'heure de jeu, le public de City retenait son souffle lorsque Rodriguez trompait Hart, mais l'arbitre signalait à juste titre une position de hors-jeu. Quelques instants plus tard, Otamendi recevait les crampons de son coéquipier Maicon dans l'oeil gauche, et se faisait logiquement remplacer par Sapunaru. Les joueurs de Porto y croyaient encore jusqu'à la 77e minute et le deuxième but mancunien cette fois signé Dzeko, sur un service d'Agüero (2-0, cumulé 4-1). Et pour ne rien arranger le défenseur central de Porto, Rolando, un peu trop véhément à l'égard de l'arbitre, se faisait exclure en recevant un deuxième carton jaune. Profitant de sa supériorité numérique, Manchester enfonçait le clou grâce à Silva (3-0), puis Pizarro (4-0) (6-1 en cumulé). Le score était très sévère, mais la victoire méritée sur l'ensemble des deux rencontres pour Manchester City. En huitième de finale, les Citizens retrouveront le vainqueur du duel opposant le Sporting Lisbonne au Legia Varsovie (2-2 à l'aller).

Romain Bonte