La détresse du Lyonnais Valbuena contre l'Ajax
Mathieu Valbuena frustré face à un but de l'Ajax Amsterdam | AFP - Emmanuel DUNAND

Ligue Europa: Lyon puni à Amsterdam (4-1) en demi-finale aller, la finale se complique

Publié le , modifié le

Au cours d'un match très ouvert notamment en deuxième période, Lyon a enregistré une lourde défaite à Amsterdam (4-1) en demi-finaller aller de la Ligue Europa. La défense olympienne a énormément souffert, et sans quelques superbes parades d'Anthony Lopes, la sanction aurait pu être plus importante. Pour s'ouvrir les portes de sa première finale européenne, l'OL devra réaliser un belle "remontada" lors du match retour au Parc OL. Les Lyonnais ont 12% de chances de se qualifier.

La tradition. Lyon a pu constater que le modèle de jeu de l'Ajax Amsterdam est toujours productif. Avec une équipe très jeune, et malgré l'avantage pris au score dès la demi-heure de jeu, l'équipe néerlandaises a toujours appuyé sur l'accélérateur. C'est ce qui a fait la gloire, et le palmarès, du club notamment dans les années 70 sous la houlette de Rinus Michel et avec Johan Cruyff à la baguette. Oui, les années passent. Bien sût, l'Ajax n'a plus été couronné sur la scène européenne depuis 1995. Evidemment, la magie des Bataves ne fait plus frémir le Vieux Continent. Mais cette équipe, version 2016-2017, s'est montrée digne de son passé.

En neuf minutes, le match a basculé. D'abord maître de la rencontre, Lyon n'a pas su faire la différence. Les Néerlandais ont donc pris confiance, et ont reçu en retour une belle récompense: deux buts. D'abord, sur un coup franc rentrant, que Traoré effleurait de la tête pour prolonger dans le but lyonnais (25e). Puis sur une mauvaise relance au pied de Lopes, récupérée à 35m par les Bataves. Dolberg, seul dans l'axe, profitait de ce ballon pour placer une reprise parfaite et tromper une deuxième fois le portier de l'OL (34e). A 2-0, la messe semblait dite, d'autant que Lopes devait gagner son face-à-face avec Younes juste avant la pause (44e).

L'attaque à outrance de l'Ajax

En deuxième période, le rythme s'accélérait, mais plutôt du côté des joueurs de Peter Bosz. Younes, feu-follet très en jambes depuis le début du match, corsait l'addition au retour des vestiaires, sa frappe étant déviée par Diakhaby qui trompait son propre gardien (49e). Toujours aussi offensif, l'Ajax se procurait de nombreuses occasions, souvent mises à mal par le gardien portugais (10 arrêts sur 14 tirs durant le match). Mais les possibilités s'offraient également aux Lyonnais qui, grâce à Valbuena, réduisait le score (66e). A (3-1), le coup était encore jouable. Mais l'OL craquait presque aussitôt, avec un doublé de Traoré (71e). La fin de match était jouée sur le même tempo. A (4-1), l'OL pouvait presque se réjouir de sortir du terrain sans avoir encaissé plus de buts. Jamais aucun club français n'avait perdu une demi-finale d'Europa League sur un écart aussi large.

Avec 3 buts à remonter au Parc OL lors de la demi-finale retour, la mission des hommes de Jean-Michel Aulas s'annonce très compliquée. Surtout avec une attaque de feu comme celle de l'Ajax. L'OL n'a jamais battu l'Ajax dans son histoire (3 défaites et 2 nuls). L'espoir est donc très mince, avec cette statistique: 12% de chances de se qualifier.

Thierry Tazé-Bernard @thierrytaze