Henri Bedimo (Lyon)
Henri Bedimo (Lyon) | CRISTINA QUICLER / AFP

Ligue Europa: Lyon défiera la Juventus

Publié le , modifié le

En héritant de la Juventus de Turin pour adversaire en quarts de finale de la Ligue Europa, avec le match aller à Gerland, les Lyonnais n'ont pas été vernis par le tirage au sort. Ce ne sera pas la seule affiche de ces quarts puisque le FC Porto sera confronté au FC Seville. Les deux autres matches: AZ Alkmaar face à Benfica, et le FC Bâle contre Valence. Matches aller le 3 avril, et retour le 10 avril, et début des matches à 21h05.

C'était sans nul doute la seule équipe à éviter. Et Lyon lui est tombé dessus. Leader intraitable de la Série A et promise au titre, la Juventus Turin sera son prochain adversaire. Avec un quart de finale aller à Gerland. Atteindre les demi-finales de cette épreuve pour la première fois de son Histoire sera donc un sacré exploit pour les hommes de Rémi Garde. Mais tout n'est pas encore écrit.

Buffon, Tevez, Pogba, Pirlo, l'armada turinoise n'a pas su poursuivre son chemin en Ligue des Champions, reversée en Ligue Europa. Et en 8e de finale de la deuxième compétition européenne, les Turinois ont eu bien du mal à se défaire de leurs compatriotes de la Fiorentina (1-1 à Turin, 1-0 à Florence). Mais comme tous les grands clubs et tous les grands joueurs, la proximité d'un titre sublime. Et les 14 points d'avance qu'ils comptent sur leur dauphin romain dans le Calcio ne devraient pas les inciter à prendre cette double confrontation à la légère. Après avoir croisé le chemin du PSG, de Bordeaux, de Rennes, de Nantes, de l'OM, de Monaco et du Stade Français, l'OL sera un nouvel adversaire français pour la Vieille Dame dans son histoire.

Seulement 4 défaites de la Juve cette saison

Lyon, qui reste sur deux défaites consécutives (toutes compétitions confondues) doit trouver dans cette opposition et dans sa capacité à arracher sa qualification à Plzen des sources de se relancer. D'autant que le week-end précédant le match aller, ce sera le derby face à Saint-Etienne à Gerland. Mais il faudra faire très fort pour passer les Italiens, qui n'ont perdu qu'à quatre reprises cette saison (toutes compétitions confondues). Cela n'empêche pas Jimmy Briand de confier son plaisir sur son compte Twitter.

"Jusqu'à présent, on avait eu de bons tirages. On savait qu'on pouvait  prendre du lourd, et la Juve était certainement le tirage le plus redoutable",  a réagi Bernard Lacombe, conseiller du président de l'OL, au micro de BeIn  Sports. "Cela permettra de faire voir ce qu'est le haut niveau à notre jeune  équipe, contre un adversaire qui survole le championnat d'Italie. C'est  toujours des matches super intéressants à jouer. On a une petite chance, on va  essayer de la saisir".

Dans les autres matches, Benfica, finaliste la saison dernière, sera favori  face aux Néerlandais d'Alkmaar. Bâle a montré des choses intéressantes et  pourrait gêner Valence, alors que Porto-Séville semble très ouvert.

Thierry Tazé-Bernard @thierrytaze