Rafael Miranda (Guimaraes) à la lutte avec Valère Germain (OM)
Rafael Miranda (Guimaraes) à la lutte avec Valère Germain (OM) | BERTRAND LANGLOIS / AFP

Ligue Europa: l'OM assure l'essentiel contre Guimaraes

Publié le , modifié le

L'Olympique de Marseille peut continuer de croire en ses chances de qualification à la faveur de son succès sur le Vitoria Guimaraes (2-1) ce jeudi soir à l'Orange-Vélodrôme. Les Phocéens, qui affronteront le PSG dimanche soir en championnat, ont réussi à renverser la vapeur après l'ouverture du score des Portugais (Martins 17e). Ocampos a égalisé d'une somptueuse reprise de volée (28e) avant que Lopez ne délivre la faible assistance locale par un tir précis décisif (76e). Avec six points en trois rencontres, les Phocéens se positionnent bien dans ce groupe I avec encore tout de même deux déplacements périlleux, à Guimaraes dans 15 jours puis à Konyaspor qui s'est incliné dans l'autre match du groupe (2-0 contre Salzbourg).

Les Portugais se procuraient la première occasion de la rencontre à la fin du premier quart d’heure, une tête de Martins qui effleurait le poteau de Mandanda. L’OM réagissait dans la foulée avec une judicieuse déviation de Germain pour Ocampos dont la tête était sortie in extremis par Silva (15e). Mais ce sont bien les visiteurs qui ouvraient le score juste après, Martins coupant parfaitement un centre d’Heldon au premier poteau (0-1, 17e).

L’OM accusait le coup et mettait dix bonnes minutes à réagir : Sarr percutait et parvenait à décaler Sanson dont le centre instantané trouvait l’opportuniste Ocampos, auteur d’une reprise acrobatique magnifique (1-1, 28e). Quelques minutes plus tard, Germain voyait sa tentative déviée en corner. Les deux formations regagnaient les vestiaires sur ce score de parité.

Ocampos: un but, une passe décisive

Guimaraes se montrait de nouveau dangereux dès l’entame du second acte avec un tir du gauche signé Martins, hors cadre (48e). A l’heure de jeu, les Phocéens manquaient de prendre l’avantage sur une nouvelle grosse occasion : Suite à un coup-franc tiré par Lopez, le ballon revenait sur Ocampos qui trouvait la barre de près (60e).

Les hommes de Rudi Garcia faisaient la différence à l’entame du dernier quart d’heure grâce à Maxime Lopez. Germain alertait Ocampos qui remettait parfaitement pour Lopez dont le tir du pied droit ne laissait aucune chance à Silva (2-1, 76e). La fin de match des Olympiens ne respirait pas pour autant la sérénité avec un avertissement pour Ocampos (semelle) et un double arrêt du pied de Steve Mandanda (84e).

Réactions

Pedro Martins (entraîneur de Guimaraes): "Notre première mi-temps était assez bonne, Rafael Martins a eu de bons ballons. Le plan tactique était bon, puis Marseille a égalisé et en seconde période on a eu plus de mal, les dix dernières minutes ont été difficiles. Je félicite Marseille. Nous pouvons toujours terminer deuxième, on a déjà vu des clubs remonter un tel écart. Nous avons essayé de faire de notre mieux, mais Marseille est une équipe très forte, sans doute la plus forte du groupe."