Lacazette OL Lyon
Alexandre Lacazette avait mis les Gones sur le droit chemin en première période. | PHILIPPE DESMAZES / AFP

Ligue Europa: L’OL veut la jouer à fond

Publié le , modifié le

Avec 16 points pris sur 21 depuis le début de l’année en championnat, Lyon est remonté tout près de la 3e place qualificative pour la prochaine Ligue des champions. Les Gones, qui disputeront également la finale de la Coupe de la Ligue contre le PSG le 20 avril, n’en délaissent pas moins la Ligue Europa. Ils partent favoris du 16e de finale retour face au Tchernomorets après leur match nul vierge à Odessa jeudi dernier.

Un moment largué en Ligue 1 et contraint de faire sans de nombreux titulaires, blessés, l’Olympique Lyonnais s’est retroussé les manches pour revenir comme une balle grâce à un début d’année presque parfait. Hormis la défaite à Rennes (2-0, le 2 février) et l’élimination en Coupe de France (1-2 contre Lens, le 13 février), l’équipe dirigée par Rémi Garde traverse l’hiver avec appétit.

Cinq succès en sept matches et un nul à Lille dimanche sont venus rappeler à la concurrence que Lyon effectuait souvent des deuxièmes parties de saison prolifiques. Ca tombe bien, les joutes européennes restent un objectif important pour le club rhodanien qui peut se qualifier pour les huitièmes de finales de la Ligue Europa ce jeudi à condition de battre le Tchernomorets Odessa.

Finale au Juventus Stadium

Le club ukrainien avait été incapable de battre un OL bis davantage préoccupé par le choc à Lille. Une semaine après s’être privé de dix titulaires, Rémi Garde va changer de méthode pour faire la différence. Jean-Michel Aulas rêve de voir son club triompher sur la scène continentale et le plateau proposé n’est pas de nature à effrayer un bon Lyon même si quelques ténors restent en course (Naples, Porto ou la Juve qui espère avoir l’honneur de soulever la coupe dans son Juventus Stadium le 14 mai prochain).

Le 6e de Ligue 1 devrait aligner la meilleure formation possible ce jeudi (21h05). Probablement sans Yoann Gourcuff (adducteurs), mais peut-être avec Maxime Gonalons, s’il surmonte sa douleur liée au coup de genou donné dimanche par le défenseur du LOSC Pape Souaré. Attention toutefois au match piège : Lyon doit impérativement s’imposer, tout match nul avec des buts qualifiant Odessa.