Ligue Europa: Lille et Guingamp ratent le coche

Ligue Europa: Lille et Guingamp ratent le coche

Publié le , modifié le

Les deux clubs français engagés en Ligue Europa, Lille et Guingamp, ont dû se contenter du match nul (0-0) face à leur adversaire. Le Losc qui jouait à domicile, a fait bonne figure face au leader de son groupe, Everton. L'EAG a de son côté plus peiné sur le terrain du Dinamo Minsk, avec des températures négatives.

Au Stade Pierre-Mauroy, les supporteurs lillois espéraient bien retrouver leur équipe avec plus de mordant et surtout plus de réussite que ces dernières semaines. Après avoir obtenu deux nuls consécutifs lors des deux premières journées de ces joutes européennes, Lille se retrouvait devant le leader du groupe H. Everton, emmené par Eto'o. Malgré leur défaite en L1 samedi dernier face à Guingamp (2-1), les hommes de René Girard montraient dès les premières minutes qu'ils allaient se battre pour la victoire.

Une frappe lourde de Gueye à la 26e minute manquait de peu de récompenser le travail des Nordistes, mais le poteau des cages défendues par Howard, sauvait le club anglais. Efficaces dans tous les compartiments du jeu, les coéquipiers de Balmont se heurtaient à une équipe repliée en défense. Peu avant l'heure de jeu, le Losc aurait même pu profiter d'un pénalty pour une main de Baines dans la surface, mais l'arbitre ne l'entendait pas de la même oreille. Lille se retrouve troisième de son groupe, derrière son adversaire du soir et Wolfsburg qui a battu le FK Krasnodar 4 à 2.

Les Guingampais ont eu froid

Alors que la France a pu profiter ces dernières semaines d'un été indien, ce n'était pas vraiment des températures agréables qui attendaient les Guingampais. Sur le terrain du Dinamo Minsk (la Borisov Arena), le mercure affichait des températures avoisinant les moins deux degrés, et les premières minutes n'étaient pas les plus enthousiasmantes pour les Bretons. Ces derniers ont eu en effet un peu de mal à trouver leurs marques, et les Biélorusses se montraient rapidement dangereux, à l'image d'un Dja Djédjé très en jambes, et auteur d'une reprise de volée qui ratait de peu le cadre (11e).

Une tête de Alioui sur un contre rondement mené par les Guingampais redonnait le sourire à Jocelyn Gourvennec, même si le Brestois sentait que la partie était loin d'être gagnée. En deuxième période, une erreur de Lössl aurait pu profiter aux Biélorusses, mais Dos Santos veillait au grain. Dans la foulée, le portier se rachetait grâce à un efficace plongeon. En toute fin de match, l'EAG aurait pu arracher la victoire si le tir de Mandanne –seul face à Ignatovich- n'avait pas heurté le montant droit. Ce match nul permet néanmoins à Guingamp de rester deuxième du groupe K, derrière une intouchable Fiorentina (9 pts après son succès 1-0 contre le PAOK Salonique.

Romain Bonte