Mattia Caldara et Timothy Castagne (Atalanta Bergame) face à Nabil Fékir (Lyon)
Mattia Caldara et Timothy Castagne (Atalanta Bergame) face à Nabil Fékir (Lyon) | PHILIPPE DESMAZES / AFP

Ligue Europa : l’Atalanta contraint l’OL au partage des points

Publié le , modifié le

L’Olympique Lyonnais a été tenu en échec par l’Atalanta Bergame à l’occasion de la 2e journée de la Ligue Europa ce jeudi au Groupama Stadium (1-1). Lyon a ouvert le score à la 45e minute par Bertrand Traoré avant que le club italien n’égalise en début de seconde période grâce à Gomez (57e). Déjà auteur d’un match nul à Limassol il y a quinze jours, le septuple champion de France devra cravacher pour aller chercher la qualification avec notamment la double confrontation à venir contre Everton qui a concédé un match nul (2-2) à Goodison Park contre Limassol. .

Lyon se procurait la première occasion du match : Un tir de Mariano assez vicieux qui obligeait Berisha à se détendre pour dévier le cuir (16e). Trois minutes plus tard, le gardien de l’Atalanta repoussait une tentative de Tousart.

Les Bergamasques réagissaient quelques minutes plus tard avec un beau mouvement : Spinazzola centrait pour Hateboer qui manquait sa reprise de la tête alors que le but lui tendait les bras. Mais l’OL dominait et Tete était tout près de scorer, sa tête étant déviée in extremis sur la barre par Berisha (29e). A la 42e, sur un corner tiré par Fekir, Tousart plaçait bien sa tête mais Berisha avait le dernier mot. Lyon trouvait finalement la faille juste avant la pause : Sollicité par Fékir, Traoré reprenait le ballon en première intention avant de marquer dans un deuxième temps suite à l’arrêt de Berisha (1-0, 45e). Un avantage mérité.

Lyon rate le coche

L’Atalanta revenait sur le terrain avec de meilleures intentions en seconde période. Morel contrait Gomez au moment où l’Argentin semblait pouvoir marquer (52e). Cinq minutes plus tard, les Italiens trouvaient l’ouverture grâce à ce même Gomez : décalé par Freuler, le capitaine des Nerazzuri profitait d’un trou dans le mur lyonnais pour viser au ras du poteau droit de Lopes, un peu statique sur ce coup-là (1-1).

Malgré les velléités transalpines, les Rhodaniens n’abdiquaient pas. Caldara contrait ainsi un tir de Fékir (64e). Mariano subissait le même sort (68e). Castagne sauvait les siens sur une tête de Tete (69e). Ndombele obligeait Berisha à une belle parade (70e). Le portier de l’Atalanta était encore là pour mettre en corner un tir contré du véloce Tete (75e). Il n’y avait plus qu’une équipe sur le terrain mais les visiteurs résistaient jusqu’au bout à l’envie lyonnaise.

Grégory Jouin @GregoryJouin