Ligue Europa : Lacazette guide Arsenal, Wolverhampton triomphe, folle soirée à Glasgow

Publié le , modifié le

Auteur·e : Andréa La Perna
Alexandre Lacazette
Une disette ? Moi ? Jamais ! | AFP

Retrouvez l’offre
france tv sport sur

Après les matches compliqués de l'Ajax et de Manchester United en première partie de soirée, Arsenal a pris son temps pour battre l'Olympiakos (1-0) en seizièmes de finale aller de Ligue Europa jeudi. Alexandre Lacazette a libéré les Gunners. Dans le même temps, un autre club de Premier League s'est imposé, mais de manière autoritaire. Ruben Neves et Wolverhampton ont écrasé l'Espanyol Barcelone (4-0). Enfin, le scénario le plus fou était à Glasgow, où les Rangers ont renversé le Sporting Braga (3-2).

• Poussif, Arsenal libéré par Lacazette

Particulièrement scruté ce soir, Arsenal n'a pas brillé du côté du Pirée. Les hommes de Mikel Arteta ont dû attendre la 82e minute de jeu pour prendre l'avantage sur l'Olympiakos et finalement s'imposer sur la plus petite des marges (1-0). Si la manière n'a pas rassuré, le résultat donne un clair avantage aux Gunners avant le match retour, dans son antre, à Londres. Mine de rien, sur les 16 rencontres de ce jeudi soir, seulement 3 équipes se sont imposées à l'extérieur. Arsenal en fait partie (avec l'Inter Milan et le FC Bâle). 

Le vrai point positif pour le club londonien, c'est de voir Alexandre Lacazette marquer pour le deuxième match consécutif (après Chelsea ce week-end). Le Français éloigne une période de disette qui l'accablait depuis la mi-décembre. L'international français en est à 8 buts toutes compétitions confondues cette saison. Pas de quoi réveiller l'intérêt de Didier Deschamps avant l'Euro.

• Bombazo de Ruben Neves

S'il ne faut retenir qu'un seul but de la deuxième partie de soirée, c'est bien celui de Ruben Neves. Le Portugais a sorti sa spéciale avec Wolverhampton contre l'Espanyol Barcelone. A la retombée d'un dégagement aérien, le milieu de 22 ans ne s'est pas posé de questions. Comme face à Derby County en avril 2018, il a décoché une reprise de volée très lourde. Cette fois son contrôle est de la poitrine, et sous pression, mais le résultat reste le même. 

Grâce à ce but, les Wolves ont enfoncé leur adversaire du soir, finalement battu sur le score de 4-0. Au-delà des buts inscrits, le fait d'avoir gardé la cage de Rui Patricio inviolée confère un avantage très net au club anglais avant le retour la semaine prochaine, en Espagne. L'autre bonne nouvelle pour l'équipe de Nuno Espirito Santo, c'est de voir Diogo Jota claquer un triplé au beau milieu d'une saison où son manque d'efficacité a été particulièrement pointé du doigt.

à voir aussi Ligue Europa : revivez les victoires d'Arsenal et Wolverhampton en 16e de finale aller Ligue Europa : revivez les victoires d'Arsenal et Wolverhampton en 16e de finale aller

• Des Rangers renversants

Ce n'était pas l'affiche la plus sexy de la soirée, mais le spectacle était bien à l'Ibrox Stadium de Glasgow. Menés 2-0 sur leur pelouse par le Sporting Braga, les Rangers ont renversé leur adversaire dans les 25 dernières minutes. Grâce à un doublé de Ianis Hagi (67', 82') et à une réalisation de Joe Aribo (75'), le club écossais a répondu à Fransergio (11') et Abel Ruiz (59'). 

Si la victoire est particulièrement enivrante et libératrice, il devra cependant prendre toutes les précautions au match retour. L'emporter 3-2 à domicile n'est pas la meilleure des manières d'entamer une confrontation éliminatoire aller-retour. Dans une semaine, le club portugais sera revanchard dans son antre et sera qualifié s'il s'impose 1-0 ou 2-1.

à voir aussi Ligue Europa : Kamada brille avec Francfort, Manchester United et l'Ajax Amsterdam déçoivent Ligue Europa : Kamada brille avec Francfort, Manchester United et l'Ajax Amsterdam déçoivent