Ligue Europa : Jules Koundé, héros inattendu du FC Séville

Publié le , modifié le

Auteur·e : Hugo Dupriez
Jules Koundé fête le second but du FC Séville inscrit par Youssef En-Nesyri
Jules Koundé, à droite, s'est révélé au grand public | WOLFGANG RATTAY / POOL / AFP

Retrouvez l’offre
france tv sport sur

Si le FC Séville a dominé l'Inter Milan (3-2), le club andalou peut remercier Jules Koundé. Le jeune défenseur français de 21 ans a réalisé un match plein, sauvant même son équipe sur la ligne en fin de match. L'ancien bordelais conclut face à l'Inter un parcours européen de haute volée.

A la 82e minute, alors que tout le peuple blanquirrojo retient son souffle, un héros inattendu va sortir de sa boite. Après un centre de Bastoni vers Moses, un cafouillage éclate dans la surface. Alexis Sanchez, fraîchement entré en jeu, surgit pour reprendre le ballon au point de penalty, celui-ci semble se diriger vers le but. Mais, Jules Koundé, jeune français de 21 ans, surgit pour dévier le ballon du cadre. L’ancien bordelais ne le sait pas encore, mais ce sauvetage lui offrira un quart d’heure plus tard son premier trophée européen.

à voir aussi Ligue Europa : 6e titre pour Séville, vainqueur en série Ligue Europa : 6e titre pour Séville, vainqueur en série

Taille patron

Associé à l’ancien Nantais Diego Carlos, plus expérimenté, Jules Koundé a grandi sous le maillot sévillan. Il faut dire qu’il faut du cran, et du temps, pour assumer le fait d’être le transfert le plus cher d’un club pour un jeune homme. Recruté pour 25 millions d'euros l'été dernier, ce jeune défenseur central inconnu en Liga avait fait naître de gros doutes parmi les supporters, aujourd’hui ils sont comblés. 

Hier, à Cologne, personne n’a pu passer à côté de cette coupe afro ceinte d’un bandeau. Et cela, malgré un physique plutôt quelconque pour un défenseur central (1,84 m, 70 kg). Plus jeune joueur présent dans le 11 sévillan, Jules Koundé était pourtant le véritable patron. D’abord en réconfortant son partenaire de la défense centrale Diego Carlos, coupable d’un penalty dès la 4e minute, puis, en communiquant constamment avec ses partenaires durant toute la durée de la rencontre. L’ancien bordelais, très bon dans la relance, s’est revélé au grand public sur ce Final 8, il avait notamment été excellent face à Manchester United en demi-finale. 

Défenseur moderne et athlétique, Jules Koundé aurait également pu ponctuer sa remarquable performance d’une réalisation. À peine deux minutes avant son sauvetage sur la ligne, le défenseur était aux avant-postes pour placer sa tête sur un coup-franc du maestro Ever Banega, dont la vista manquera au football européen. Hélas, sa tête passait au-dessus du but d’Handanovic. 

Sur les tablettes des géants d’Europe

Déjà courtisé par les plus grands clubs au sortir d’une belle saison dans le championnat espagnol, Jules Koundé devrait l’être encore un peu plus après une si belle prestation. Qu’importe, le sevillan désire rester en Andalousie sous les ordres de Julen Lopetegui, avec qui il a bâti une vraie relation de confiance. « Je reste ici l'an prochain, j'ai envie de découvrir la Ligue des champions. Je suis très heureux ici, je ne regarde pas ailleurs. Je veux rester ici », déclarait-il après la victoire des siens face à Manchester United dans la presse espagnole. 

à voir aussi Ligue Europa : malgré la domination mancunienne, le FC Séville se qualifie en finale Ligue Europa : malgré la domination mancunienne, le FC Séville se qualifie en finale

Parti d’un club en ruines, le jeune homme a prouvé face à l’Inter Milan qu’il était bien plus qu’un jeune joueur à potentiel. Koundé est désormais un défenseur d’impact, ce n’est pas un hasard si Séville a encaissé 12 buts en 9 matchs quand il n’était pas là, qui se fait, petit à petit, une place parmi les meilleurs jeunes centraux d'Europe. Une progression linéaire dont on ignore la destination, Jules Koundé espère désormais faire un détour par la case équipe de France. Nul doute qu’après de telles prestations, Didier Deschamps sera attentif à son profil.