Ligue Europa Manchester United Lougansk Ibrahimovic 092016
La joie de l'attaquant de Manchester Zlatan Ibrahimovic | AFP - Paul Ellis

Ligue Europa : Ibrahimovic sauve Manchester, l'Inter Milan sombre

Publié le , modifié le

Zlatan Ibrahimovic a tiré Manchester United d'un bien mauvais pas, inscrivant le but victorieux (1-0) qui lance enfin la saison en Ligue Europa des Red Devils, jeudi contre les modestes Ukrainiens du Zorya Lougansk. En revanche, l'Inter Milan s'est incliné sur le terrain des Tchèques du Sparta Prague (3-1).

Que ce fut difficile! Malgré la présence sur la pelouse des recrues Zlatan Ibrahimovic ou Paul Pogba , Manchester United a eu toutes les peines du monde à offrir à son stade d'Old Trafford un succès européen face aux modestes Ukrainiens. Il a fallu attendre 69 minutes et une tête d'Ibrahimovic pour que les Red Devils éloignent le spectre d'une deuxième défaite européenne, deux semaines après avoir perdu leurs moyens à Rotterdam, face à Feyenoord (1-0). Ce petit succès, couplé à celui de Fenerbahçe face au club néerlandais dans le même temps (1-0), laisse intactes les chances de qualifications du club anglais, un des favoris de l'épreuve.

Déjà deux défaites pour l'Inter

Pour un autre grand nom européen en revanche, les chances de qualifications se compliquent déjà. Battus 2-0 par l'Hapoel Beer Sheva lors de la première journée, l'Inter Milan a de nouveau coulé, étrillé 3-1 sur le terrain des Tchèques du Sparta Prague. Les autres grands noms italiens, l'AS Roma et la Fiorentina, n'ont eux pas manqué leur deuxième journée. Les premiers ont battu les Roumains de l'Astra Giurgiu 4-0, avec notamment un but du milieu de terrain néerlandais Kevin Strootman. Et les seconds ont passé cinq buts à Qarabag (5-1), dont deux de l'attaquant sénégalais Khouma Babacar. Sassuolo a en revanche perdu 3-1 à Genk.

Soirée tranquille pour le Zenit

Les clubs espagnols n'ont eux non plus pas trop tremblé, à l'exception de Villarreal, tenu en échec chez le Steaua Bucarest (1-1). Le Celta Vigo a battu le Panathinaikos 2-0, et l'Athletic Bilbao, qui est passé par tous les états en fin de première période en se voyant accorder un but avant que l'arbitre de la rencontre ne siffle un hors-jeu, s'est finalement imposé contre le Rapid Vienne grâce à Benat Etxebarria (59e, 1-0). Le carton de la soirée a été réalisé par le Zenit Saint-Petersbourg, vainqueur 5-0 face aux Néerlandais de l'AZ Alkmaar. A noter enfin la victoire des Irlandais de Dundalk face au Maccabi Tel-Aviv, 1-0. Les Irlandais avait créé la surprise en se qualifiant pour la phase de groupes de la compétition.

AFP