Ligue Europa : Grâce à un immense Lukaku, l'Inter accède aux demi-finales

Publié le , modifié le

Auteur·e : Hugo Dupriez
Romelu Lukaku
Buteur, Romelu Lukaku a été l'homme de ce 1/4 de finale. | Miguel MEDINA / AFP

Retrouvez l’offre
france tv sport sur

Grand artisan de la qualification des siens pour les demi-finales de Ligue Europa, Romelu Lukaku a fait vivre un enfer aux défenseurs de Leverkusen. Véritable poison dos au but ou en profondeur, le Belge a été impressionnant en première période, quand l’Inter a fait la différence. L’attaquant en a également profité pour marquer et ainsi poursuivre sa chasse aux records.

Dans une Esprit Arena vide, Romelu Lukaku a réalisé une performance de choix. Le Belge a été le fer de lance de l’équipe d’Antonio Conte, qui s'est qualifiée pour les demi-finales de Ligue Europa en dominant Leverkusen (2-1). Monstrueux, l’attaquant arrivé de Manchester United l’été dernier, a fait la différence par sa puissance. Dos au but d’abord, l’attaquant à mis au supplice le jeune burkinabé Edmond Tapsoba, sur l’action amenant la réalisation de Nicolo Barella (15’) puis 6 minutes plus tard lorsqu’il s’est chargé de finir lui-même, qui se souviendra longtemps du passage du diable rouge. Lukaku a également mis à mal la défense par ses appels, toujours excellents à la limite du hors-jeu, en profondeur où sa puissance a amené plusieurs occasions franches aux Nerazzurri.

à voir aussi Ligue Europa : L'Inter élimine Leverkusen et rejoint les demi-finales Ligue Europa : L'Inter élimine Leverkusen et rejoint les demi-finales

C’est simple, à l’exception de Matthijs de Ligt excellent face au Belge avec la Juventus, personne n’a semblé en mesure de le freiner lorsqu’il évoluait en pivot cette saison. Seul point noir à dégager de la performance XXL du joueur formé à Anderlecht, son occasion manquée, aux allures de balle match quand le score était encore de 2-0. Parti en profondeur à la suite d’un appel somptueux, il a buté sur un Hradecky inspiré (23’). Sur la contre-attaque, Kai Havertz réduisait la marque, Lukaku avait l’occasion d’éviter une seconde période plus que tendue pour les siens. 

L’attaquant parfait pour Antonio Conte 

Amoureux des attaquants de pointe robustes, doués en pivot et finisseurs, l’ancien entraîneur de Chelsea a trouvé en Lukaku son 9 idéal. Et pour cause, si le Belge a été acheté à prix d’or, l’opération dépassant les 80 millions d’euros, c’est parce que Conte a appuyé la transaction. Le résultat est savoureux, puisque l’ancien Mancunien forme avec Lautaro Martinez un duo complémentaire.

Plus technique, l’Argentin distille les ballons à un Lukaku qui fait office de pivot. L’apport des deux hommes sur le but de Barella ce soir en est la parfaite illustration. Son entraîneur n’a cessé de louer les qualités de son numéro 9 tout au long de la saison. Aujourd’hui encore, Antonio Conte peut remercier son attaquant grand artisan de la qualification des siens.

Un record pour ponctuer une saison exceptionnelle

Seulement 5 jours après la qualification face à Getafe où Lukaku avait déjà marqué, le Belge a remis ça. Un but synonyme de record puisque l’ancien mancunien est devenu le premier joueur à marquer dans 9 matchs d’Europa League consécutifs, une série entamée lors de la saison 2014-2015 avec Everton, dépassant ainsi Alan Shearer.

Mieux, avec sa réalisation, sa 31e, il porte un peu plus haut encore son record de but sur une saison, il en avait inscrit 27 lors de la saison 2017-2018 sous la tunique des Red Devils.

Dans un pays réputé pour sa rigidité tactique et sa solidité défensive, Lukaku a grandement contribué au renouveau de l’Inter. Pour briller et espérer aller au bout dans le ‘Final 8’ de l’Europa League, les Nerazzurri auront grandement besoin de leur numéro 9.