Ligue Europa : D'un improbable doublé, Joris Gnagnon offre à Rennes sa première victoire

Publié le , modifié le

Auteur·e : Guillaume Poisson
Les jeunes loups de Rennes avaient les crocs

Alors qu'ils étaient déjà éliminés, les joueurs du Stade Rennais ont réalisé leur meilleur match européen de la saison en battant la Lazio de Rome (2-0). Loris Gnagnon a inscrit un doublé. Le club italien ne s'est donc pas qualifié pour les seizièmes de finale de Ligue Europa.

Ils ont attendu la dernière pour réjouir leurs fans. Les Rennais, jusqu'ici décevants en Ligue Europa, ont séduit pour leur dernier match face à la Lazio. La rencontre fut haute en couleurs du début à la fin. Joris Gnagnon (l'unique buteur du match) s'est pris pour Robert Lewandowski, Ciro Immobile a oublié le temps d'un soir comment marquer un but, un club français a fait preuve d'audace et d'envie en Ligue Europa. Un festival. 

Quel banc !

Faitout Maouassa, Hamari Traoré, Benjamin Bourigeaud, Raphinha ou encore Adrien Hunou : out. Plusieurs cadres avaient  été laissés au repos à trois jours d'un match important face à Lyon en Ligue 1. Bons derniers en Ligue Europa, les Rennais avaient clairement choisi l'économie d'énergie à l'entame de ce match pour ses titulaires habituels. Résultat, le onze de départ a mis en lumière des joueurs moins sapés, mais non moins investis.

Preuve en sont les nombreuses occasions obtenues par les hommes de Stéphan en première mi-temps : 4 tirs cadrés. Et un but. Et puisqu'on en est aux bonnes surprises, ne soyons pas avares : qui aurait imaginé un jour voir Joris Gnagnon effectuer ce beau contrôle en pivot, suivi d'une volée chirurgicale dans le petit filet opposé ? 

La deuxième période a été aussi dense pour Rennes, mais différente. Les Rennais ont un peu plus laissé le ballon à leurs adversaires, se constituant en bloc bas et procédant en contre-attaques. Mais la maîtrise est restée rennaise. Il n'y a même pas eu photo. Comme si le Roazhon Park, en ébullition, n'en avait pas eu assez en cette soirée irréelle, c'est une nouvelle fois Joris Gnagnon qui est venu planter un deuxième but à la 87e minute. Irréelle, mais surtout, réjouissante fin de partie pour le Stade Rennais en Europe cette saison.