Ligue Europa : Des seizièmes de finale sans équipe de Ligue 1, mais pas sans Français

Publié le , modifié le

Auteur·e : Andréa La Perna
Ligue Europa : Des seizièmes de finale sans équipe de Ligue 1, mais pas sans Français

Retrouvez l’offre
france tv sport sur

Strasbourg a été éliminé en tour préliminaire. Rennes et Saint-Etienne n'ont pas réussi à sortir des poules. Si les équipes de Ligue 1 manquent à l'appel en seizièmes de finale de la Ligue Europa, les joueurs français sont encore nombreux à pouvoir s'illustrer. Focus sur les 24 derniers représentants tricolores en C3.

► Les stars de Premier League

Si la Premier League possède encore quatre représentants en Ligue des champions (Chelsea, Manchester City, Liverpool et Tottenham), le plus haut niveau anglais a également de beaux atouts dans sa manche en Ligue Europa. Et qui dit équipes de Premier League, dit souvent joueurs français. Alors bien sûr, on évoquera en premier lieu le champion du monde Paul Pogba, même s'il n'a plus foulé les terrains depuis le 26 décembre.

Touché à la cheville, le milieu de terrain devrait faire son retour à l'entraînement d'ici la fin du mois de février. S'il ne participera pas au seizième de finale aller de Ligue Europa à Bruges, un autre Français portera les couleurs de Manchester United ce jeudi : Anthony Martial. L'attaquant de 24 ans, buteur lors de sa dernière sortie, contre Chelsea lundi, se rapproche de plus en plus de la barre des 15 réalisations cette saison.

à voir aussi Calendrier et résultats Ligue Europa

En plus des Red Devils, il faudra bien sûr surveiller Arsenal, où la fibre française s'est durablement installée. Le club londonien, qui se déplace chez l'Olympiakos de Mathieu Valbuena (et du gardien Bobby Allain), comptera sur Alexandre Lacazette pour trouver la faille. Face à Newcastle, l'ex-serial buteur lyonnais a mis fin dimanche à une série de 8 matches sans marquer en Premier League. S'il s'est remis en selle et sera scruté ce jeudi, ce ne sera probablement pas le cas de Mattéo Guendouzi. Le milieu de 20 ans a été écarté ce week-end par Mikel Arteta, à cause d'une altercation supposée à Dubaï début février.

Troisième représentant anglais en Ligue Europa, Wolverhampton pourra s'en remettre à Willy Boly pour sécuriser sa défense. Les Wolves, qui accueillent l'Espanyol Barcelone, joueront cependant sans Enzo Loiodice. Arrivé cet hiver en prêt, le jeune milieu français n'a pas été inscrit sur la liste du club en C3.

Anthony Martial et Alexandre Lacazette.
Anthony Martial et Alexandre Lacazette. © AFP

► Les pépites en développement

Dans l'ombre des joutes de la Ligue des champions, des espoirs français auront sans doute l'occasion de poursuivre leur progression. Certains ont déjà confirmé cette saison. On pense à un joueur comme Jules Koundé (21 ans). Pour sa première saison avec le FC Séville, le jeune défenseur a été titularisé 21 reprises toutes compétitions confondues. Il se frottera aux attaquants de Cluj, le club roumain qui s'était offert la peau du Stade rennais. Club dans lequel évolue un Français, l'ailier Michaël Pereira, et quatre joueurs n'ayant pas opté pour la nationalité sportive française (Billel Omrani, Yacouba Sylla, Mike Cestor et Kevin Boli).

Dans la rubrique "nos défenseurs ont du talent", il ne faut pas oublier les deux pensionnaires de l'Eintracht Francfort, demi-finaliste sortant de la compétition : Almamy Touré (23 ans) et surtout Evan N'Dicka (20 ans). Si les deux ont encaissé 4 pions contre le Borussia Dortmund ce week-end, dont un d'Erling Haaland, ils affronteront le RB Salzbourg d'une autre pépite française, en l'occurrence Antoine Bernède (20 ans). Mais le milieu de terrain formé au PSG est absent depuis 5 mois à cause d'une fracture du tibia.

Jordan Veretout sous les couleurs de l'AS Roma.
Jordan Veretout sous les couleurs de l'AS Roma. © AFP

Comme il n'y a pas que des joueurs défenseurs et des milieux de terrain à observer, il faudra garder un œil sur un autre joueur lancé par le Paris Saint-Germain, l'ailier Moussa Diaby (20 ans). Important avec les espoirs, le virevoltant petit gabarit du Bayer Leverkusen est titulaire depuis le mois de novembre. Aperçu en Ligue des Champions, il aura l'occasion de s'illustrer contre le FC Porto lors de ces seizièmes de finale.

► Un exil rarement solitaire

Seul Tricolore du côté de l'AS Roma (qui affronte La Gantoise, où Elisha Owusu est un élément important), Jordan Veretout fait figure de quasi-exception ; surtout si comparaison est faite avec l'effectif du Celtic Glasgow par exemple. Le club écossais compte trois Français en son sein, un par ligne, et chacun a une place primordiale : Christopher Jullien, en défense, Olivier Ntcham au milieu et Odsonne Edouard devant. Face au FC Copenhague, une titularisation conjointe paraît probable.

Jérémy Mathieu et Valentin Rosier, joueurs du Sporting Lisbonne, affronteront l'Istanbul Basaksehir de Gaël Clichy et d'Enzo Crivelli. De son côté, le duo de Wolfsbourg Jérôme Roussillon - Joshua Guilavogui accueillera Malmö.