Ligue Europa : dépassés par l'Ajax et punis en fin de match, les Lillois défaits

Publié le , modifié le

Auteur·e : Hortense Leblanc
LOSC - Ajax
Yusuf Yazici et les Dogues sont passés à côté de leur match contre l'Ajax | DENIS CHARLET / AFP

Retrouvez l’offre
france tv sport sur

Un an après avoir croisé la route de l’Ajax Amsterdam en Ligue des Champions, les Lillois avaient à coeur de prendre leur revanche en 16e de finale de Ligue Europa. Mais les hommes de Christophe Galtier ont subi les assauts ajacides tout au long du match. Malgré leur ouverture du score contre le cours du jeu, les Dogues ont craqué dans les dernières minutes et s'inclinent 1-2. Yusuf Yazici, d’habitude étincelant en Ligue Europa, est passé à côté de son match.

Les Dogues ont affiché un visage bien pâle face à l’Ajax Amsterdam. Dans un duel entre leaders de leur championnat respectif, les Lillois avaient pourtant bien débuté la rencontre, se montrant conquérants, avant de lever le pied en milieu de première période, laissant la possession aux Ajacides qui n’en demandaient pas tant. Les Néerlandais en ont alors profité pour se montrer plus dangereux et solliciter Mike Maignan. Le gardien lillois est bien sorti sur Antony, réalisant un arrêt décisif dès la 27e minute. Piégés par le bloc haut de l’Ajax, les Dogues ne parvenaient alors plus à sortir de leur camp. "En première mi-temps on a été très faible, on n’a pas retrouvé ce qu’on souhaitait voir dans notre premier rideau défensif, on a manqué de rythme, et quand on récupérait le ballon on le rendait de suite", analysait Christophe Galtier après la rencontre.

Une fin de match folle

La deuxième mi-temps a débuté sur les mêmes bases, les Lillois subissant les assauts de l’Ajax, toujours dangereux. Sans solution, les hommes de Christophe Galtier ont toutefois profité d’une erreur des Ajacides pour ouvrir le score, contre le cours du jeu. Sur une mauvaise passe en retrait de Tagliafico, Timothy Weah, en embuscade récupérait le ballon pour tromper Maarten Stekelenburg à la 72e minute. Hold-up lillois ? Pas tout à fait, puisque l’Ajax a poussé pour revenir au score, et y est parvenue à la 87e minute, sur un penalty plutôt sévère confirmé par la VAR et frappé par Tadic. Et les hommes d’Erik Ten Hag, pas rassasiés, ont même pris l’avantage deux minutes plus tard, par l’entrant Brian Brobbey, qui glissait un ballon sous le bras de Mike Maignan.

Yusuf Yazici, symbole du coup d’arrêt lillois

Co-meilleur buteur de la Ligue Europa, avec 6 buts inscrits en phase de poules, Yusuf Yazici est passé à côté de son match contre l’Ajax. Le Turc, aligné en soutien de Jonathan David, a perdu énormément de ballons, chahuté dans les duels. Habituel maître à jouer des Dogues en coupe d’Europe, sept fois buteur en Ligue 1, il a manqué d’inspiration et de maîtrise technique, laissant un LOSC sans solution en attaque. Christophe Galtier l’a remplacé à la 61e minute par le Brésilien Luiz Araujo, qui s’est montré plus incisif.

Les Dogues peuvent nourrir des regrets après ce match, à la fois pour ne pas avoir montré leur visage habituel, et pour ne pas avoir su tenir leur avantage inespéré au tableau d'affichage. "On a le bonheur d’ouvrir le score, et ensuite il y a ce penalty, que je trouve très sévère, mais c’est comme ça. Ensuite on s’est déconcentré. C’est une déception, une leçon à retenir", a regretté Christophe Galtier à l'issue de la rencontre. Si le coach lillois et ses hommes veulent aller le plus loin possible dans cette Ligue Europa, ils devront montrer beaucoup plus de qualités techniques lors du match retour, à la Johan Cruyff Arena, jeudi prochain.

Hortense Leblanc hortense_lblnc