La joie des joueurs du FC Porto en Ligue Europa
Les joueurs du FC Porto auront à coeur de tout donner pour se qualifier en 8es de finale de Ligue Europa. | MIGUEL RIOPA / AFP

Ligue Europa : Dans la douleur, le FC Porto et l'AS Rome se qualifient pour les seizièmes de finale, Mönchengladbach éliminé

Publié le , modifié le

Quelle soirée ! Si le FC Porto et les Glasgow Rangers ont résisté tant bien que mal pour tenir leur qualification en seizièmes de finale de Ligue Europa, Mönchengladbach s'est effondré à domicile contre le Basaksehir Istanbul, vainqueur dans les derniers instants, et finalement qualifié au détriment des Allemands ! Par ailleurs, l'AS Rome n'a pas convaincu contre Wolfsberger mais assure l'essentiel en validant son billet pour les seizièmes.

► Groupe G : Porto et les Rangers s'en sortent

Déroutant ! À l'image du classement de la poule, avant cette ultime journée de la phase des groupes de Ligue Europa, les deux rencontres opposant le FC Porto à Feyenoord et les Glasgow Rangers aux Young Boys Berne ont tenu toutes leurs promesses. Jusqu'au bout, le suspense aura été intense puisque les quatre formations pouvaient se qualifier... Finalement, c'est bien le FC Porto et les Glasgow Rangers, premier et deuxième avant de jouer ce jeudi soir, qui ont validé leur billet pour les seizièmes de finale de Ligue Europa.

Les Portugais sont pourtant passés par tous les états. Dans une première période complètement folle, le FC Porto a bien cru qu'il n'allait jamais réussir à prendre le large. En l'espace de 19 minutes, cinq buts ont été inscrits ! Diaz (14e) avait ouvert les hostilités avant que Botteghin (19e, 1-1) ne lui réponde peu de temps après. Rebelote, une minute plus tard, avec Malacia (15e, csc) qui permettait aux Lusitaniens de reprendre l'avantage. Pour sept minutes seulement puisque Larsson égalisait pour Feyenoord (22e, 2-2). Finalement, c'est Soares (33e, 3-2) qui offrait à Porto une victoire aussi spectaculaire que salvatrice puisque les hommes de Sergio Conceiçao n'allaient plus jamais céder face à des Néerlandais joueurs mais dominés. De leurs côtés, les Glasgow Rangers ont eu très chaud également, tenus en échec par les Young Boys (1-1), laissant ainsi la première place du groupe aux Portugais.

à voir aussi Ligue Europa : Saint-Etienne sort par la petite porte Ligue Europa : Saint-Etienne sort par la petite porte

► Groupe J : Rome assure, Mönchengladbach s'effondre

Là encore, le suspense était total jusqu'aux dernières secondes ! Si l'AS Rome verra bien les seizièmes de finales, on ne peut pas dire qu'elle a vraiment brillé ce jeudi soir en son antre mythique du Stadio Olimpico. Pourtant, Paulo Fonseca a longtemps pensé que ses joueurs allaient faire le job, tant d'un point de vue mathématique que dans la manière. Perotti (7e) et Dzeko (19e) ont en effet permis aux Romains de faire la course devant pendant plus d'une heure. L'égalisation de Wolfsberger, sur un but contre son camp de Florenzi (10e), n'avait pas perturbé la Roma plus que ça au premier abord. Mais c'était sans compter sur l'abnégation et la vaillance à toute épreuve des Autrichiens, venus dans la capitale italienne avec l'intention de réaliser un exploit, pour la beauté du geste. Weissman (64e) a donc offert le droit aux siens de rêver mais finalement l'AS Rome a tenu jusqu'au bout pour arracher, dans la douleur, la qualification.

Dans le deuxième match, le contexte était plus ou moins identique. Leader du groupe avant de jouer, Mönchengladbach avait juste besoin d'éviter une défaite à domicile contre Basaksehir, quel que soit le résultat de l'AS Rome, pour composter son ticket en seizièmes. Mais voilà, dans le football, et particulièrement en Ligue Europa, tout est possible. Après avoir ouvert le score par l'ancien guingampais Marcus Thuram (33e) et longtemps tenu le match nul suite à l'égalisation de Kahveci (44e, 1-1), les Allemands se sont liquéfiés. Petite à petit, les Turcs ont pris le contrôle de la partie, mettant à mal la défense du leader de Bundesliga. Et à la fin, ce qui devait arriver arriva. L'ancien Bordelais, Enzo Crivelli (90e), surgissait pour offrir à l'Istanbul Basaksehir une victoire de prestige synonyme de qualification ! Une première dans l'histoire du club qui se paye même le luxe de terminer premier du groupe...

à voir aussi Ligue Europa : D'un improbable doublé, Joris Gnagnon offre à Rennes sa première victoire Ligue Europa : D'un improbable doublé, Joris Gnagnon offre à Rennes sa première victoire

► Groupe H : Ludogorets a tenu bon

Dans ce dernier groupe où tout pouvait encore arriver, c'est un habitué des coupes d'Europe qui était particulièrement scruté. Connu pour avoir contrarié les plans du PSG en Ligue des champions il y a trois ans, Ludogorets a vécu une soirée poussive mais non moins positive contre Ferencvaros, une confrontation qui ressemblait clairement à un 32e de finale, le vainqueur étant qualifié. Rapidement devant grâce Lukoki (24e), les locaux ont bien géré pendant une grande, très grande partie du match. Mais dans les dernières secondes, les Bulgares se sont sabordés, laissant revenir les Hongrois à hauteur (1-1, 90e+5). Insuffisant pour autant puisque Ludogorets a finalement résisté jusqu'au bout pour valider sa qualification derrière l'Espanyol Barcelone.

à voir aussi Ligue Europa : Arsenal se qualifie en seizièmes sans se rassurer, le Dynamo Kiev éliminé Ligue Europa : Arsenal se qualifie en seizièmes sans se rassurer, le Dynamo Kiev éliminé