Ligue Europa : Cinq choses à savoir sur l'entrée en lice du LOSC et de l'OGC Nice

Publié le , modifié le

Auteur·e : Hortense Leblanc
Yilmaz - Bamba -LOSC
Burak Yilmaz et Jonathan Bamba, les hommes en forme côté lillois | PATRICK HERTZOG / AFP

Retrouvez l’offre
france tv sport sur

Après des débuts européens décevants pour les clubs français engagés en Ligue des Champions, le LOSC et l'OGC Nice tenteront de faire mieux pour leur entrée en lice en Ligue Europa. Les Niçois ouvriront le bal, à 18h55, contre le Bayer Leverkusen. Puis les Lillois seront opposés au Sparta Prague, à 21h.

► La première campagne européenne de Nice sous l’ère Ineos

Racheté par le groupe pétrochimique britannique en août 2019, l’OGC Nice n’a plus disputé de coupe d’Europe depuis la saison 2017-2018. Les Aiglons avaient alors été battus par Naples en Ligue des Champions, après avoir battu l’Ajax en 3e tour préliminaire. Reversés en Ligue Europa, ils étaient parvenus à sortir de leur groupe composé de Zulte Waregem, du Vitesse Arnhem et de la Lazio Rome, avant d’être éliminés par le Lokomotiv Moscou en 16e de finale. Leur adversaire du jour, le Bayer Leverkusen, est plus habitué aux joutes européennes. Les Allemands ont disputé un quart de finale de Ligue Europa l’année dernière, éliminés par l’Inter Milan.

► Des clubs au fonctionnement proche

Les rapprochements entre les projets de Nice, propriété d’Ineos, et du Bayer Leverkusen, propriété du groupe pharmaceutique Bayer, sont nombreux. Tout comme le LOSC, ces clubs misent sur la valorisation de jeunes joueurs prometteurs, afin de les revendre au prix fort à de plus grands clubs. Le Bayer Leverkusen a ainsi vendu sa pépite Kai Havertz à Chelsea pour près de 80 millions d’euros cet été. Il pourra compter ce soir sur Leon Bailey, 23 ans, et Moussa Diaby, 21 ans, formé au PSG. L’OGC Nice a quant à lui investi sur Amine Gouiri, l’ancien Lyonnais, âgé de 20 ans, et s’est fait prêté d’autres talents comme Jeff Reine-Adélaïde, avec pour objectif de pérenniser le club sur la scène continentale : "Le club a grandi cette année. Les fondations se mettent en place et si on continue dans cette dynamique, alors le club retrouvera ces campagnes européennes le plus souvent possible", explique Patrick Vieira, l’entraîneur des Aiglons.

► Le LOSC reste sur 17 matches sans victoire en Coupe d’Europe.

La dernière victoire des Dogues en coupe d’Europe remonte au match aller du troisième tour qualificatif pour la Ligue des Champions 2014-2015, contre le Grashopper Zurich. Reversé en Ligue Europa cette saison-là, les Lillois avaient connu quatre matches nuls et deux défaites dans un groupe composé d’Everton, Wolfsburg et Krasnodar. En 2016, ils avaient été éliminés au troisième tour qualificatif de la C3 par les Azerbaïdjanais du FK Qabala. Et la saison dernière, ils n’ont pris qu’un point contre Valence, au Stade Pierre-Mauroy, finissant derniers de leur poule composée aussi de Chelsea et de l’Ajax Amsterdam. Cette saison, le LOSC ne compte pas faire de la figuration en coupe d’Europe, même s’il se trouve dans la "poule de la mort" aux côtés de l’AC Milan, du Celtic Glasgow, et donc du Sparta Prague. Pour cela, Christophe Galtier devrait procéder à quelques changements dans son onze de départ, mais pas de révolution : "En Europa League, on ne fait pas tourner. Demain, c’est très important, on doit bien commencer cette compétition". Son capitaine José Fonte est certain que les actuels leaders de Ligue 1 peuvent faire mieux que la saison dernière en C1 : "On a une équipe vraiment forte, la plus forte dans laquelle j’ai joué à Lille".

► Le Sparta Prague n’a pas joué depuis le 3 octobre

L’épidémie de coronavirus connaît un fort rebond en République Tchèque depuis plusieurs semaines, poussant les autorités à prendre des mesures telles que l’interdiction de toute pratique sportive collective, jusqu’au 3 novembre au moins. Le match contre le LOSC a obtenu une dérogation, et se déroulera dans une Generali Arena vide de spectateurs. Le Sparta n’a donc pas joué depuis début octobre, contre Jablonec. Il avait alors signé sa sixième victoire en autant de rencontres, avec vingt buts marqués, confortant sa place de leader de Fortuna Liga. Les joueurs tchèques n’ont repris l’entraînement qu’en fin de semaine dernière, reste à voir si cela les favorisera en terme de fraîcheur, ou les pénalisera à cause d'un manque de rythme.

► Les autres matchs à surveiller dans leurs groupes

Dans le groupe C des Niçois, les Israéliens de l’Hapoel Beer Sheva reçoivent l’autre club de la capitale tchèque, le Slavia Prague. Les futurs adversaires du LOSC dans le groupe H, le Celtic Glasgow et l’AC Milan, se rencontrent aussi à 21h, au Celtic Park. Après leurs joutes européennes respectives, l’OGC Nice et les Dogues se retrouveront en Ligue 1 dimanche, à 17h, à l’Allianz Riviera.

Bayer Leverkusen - OGC Nice et Sparta Prague - LOSC seront à suivre en direct commenté sur france tv sport. 

Hortense Leblanc hortense_lblnc