Sassuolo
Les Italiens de Sassuolo, novices en Coupes d'Europe. | Reuters

Ligue Europa - Anderlecht, Fenerbahçe, AZ Alkmaar et Sassuolo bien embarqués

Publié le , modifié le

Après Saint-Etienne la veille, d'autres clubs européens ont pris ce jeudi soir une sérieuse option à la qualication, lors des barrages aller de la Ligue Europa. Favoris de ce tour, avec l'espoir de participer à l'automne à la phase de poules, les Belges d'Anderlecht, les Turcs de Fenerbahçe, les Néerlandais d'AZ Alkmaar et les Italiens de Sassuolo devraient être au rendez-vous.

Des nouvelles d'abord des tombeurs de Lille au tour précedent, histoire de remuer le couteau dans la plaie : les Azerbaïdjanais de Qäbälä ont montré qu'ils avaient pas mal de ressources, en dominant à Bakou les Slovènes du NK Maribor (3-1). Autre adversaire d'un club français précédemment, Fenerbahçe, reversé dans cette C3 après avoir calé au 3e tour qualificatif de la Ligue des champions contre Monaco, s'est rattrapé, en dominant aisément les Suisses du Grasshopper Zurich (3-0).

Quelques formations réputées du continent ont vécu une soirée positive, comme les Grecs du PAOK Salonique en Géorgie, face au Dinamo Tbilissi (3-0). Idem pour les Russes du FC Krasnodar, devant les Albanais du Partizani Tirana (4-0). Les Ukrainiens du Shakhtar Donetsk (avec le 500e match de Darijo Srna sous le maillot orange) se rachète à Istanbul, contre Basaksehir (2-1).  Les Belges d'Anderlecht ont moins souffert que prévu en République tchèque, en l'emportant au Slavia Prague (3-0). Même scénario pour les Grecs du Panathinaïkos contre les Danois de Brondby (3-0), les Néerlandais d'AZ Alkmaar chez les Serbes de Vojvodina (3-0) et les inédits Italiens de Sassuolo, aux dépens d'autres Serbes, ceux de l'Etoile Rouge Belgrade (3-0).

West Ham se contente du nul en Roumanie

Ce fut nettement moins positif pour les Biélorusses du BATE Borisov au Kazakhstan, contre le FC Astana (défaite 0-2) ; les Croates de l'Hajduk Split en Israël, au Maccabi Tel-Aviv (un revers 1-2) ; et pour les Norvégiens de Rosenborg dominés en Autriche, contre l'Austria Vienne (1-2). Deux ténors n'ont guère brillé mais devraient s'en sortir au retour jeudi prochain : le Sparta Prague chez les Danois de SonderjyskE (0-0), mais surtout West Ham (sans Payet, ni Ayew), au petit trot en Roumanie contre l'Astra Giurgiu (1-1).

Nicolas Gettliffe