Athletic Bilbao Llorente Martine
L'Athletic Bilbao peut-il aller jusqu'au bout ? | EPA / MAXPPP

L'Europe à l'heure ibérique

Publié le , modifié le

Comme lors l'édition 2010/2011 de la Ligue Europa, le dernier carré sera exclusivement composé d'équipes en provenance de la péninsule ibérique. Solide vainqueur de Schalke 04 au tour précédent, l'Athletic Bilbao se déplace sur le terrain du Sporting Portugal (21h05), invaincu à domicile depuis février. L'Atlético Madrid défie, de son côté Valence pour la troisième fois de la saison, la première en Coupe d'Europe.

Bilbao bien parti ?

Débarqué sur le banc du Sporting Portugal début février, suite aux mauvais résultats de son prédécesseur, Ricardo Sá Pinto a remis la machine lisboète sur de bons rails : huit victoires consécutives à l'Estádio José Alvalade, treize buts inscrits pour un seul but concédé. City et Benfica s'y sont -récemment- cassés les dents (1-0). Mais, cette fois-ci, l'adversaire s'annonce des plus coriaces.

Tombeur de United (3-2) et de Schalke 04 (4-2), l'Athletic Bilbao brille loin de San Mamés. Les Basques ont -en effet- remporté quatre de leurs six déplacements depuis le début de la phase de groupes. Mieux, le club entraîné par Marcelo Bielsa tourne à une moyenne de deux buts par rencontres dans cette compétition. Une statistique qui ne décourage pas pour autant le défenseur du Sporting, Carriço, en conférence de presse. "On est concentré sur ce match. On sait ce que Bilbao a fait en Europe. Ils ont une très bonne équipe, avec de très bons joueurs, mais notre arme est notre état d'esprit. Notre équipe est soudée."

De vieilles connaissances

Dans l'autre demie, l'Atletico Madrid conserve de bons souvenirs de sa seule rencontre européenne face à Valence : c'était en quarts de finale de la Ligue Europa 2009/2010, les Matelassiers avaient pris le meilleur sur les Blanquinegros (2-2, 0-0). Assuré de sa force de frappe, l'Atletico trône actuellement en tête du classement de la meilleure attaque de la compétition (25 buts). Un chiffre gonflé par les belles prestations de Falcao.

Mais -cette saison- les Madrilènes peinent face à leurs adversaires réguliers en Liga. Valence s'est imposé à domicile (1-0), avant d'aller chercher le nul à Vicente Calderon (0-0). Toutefois, les coéquipiers d'Adil Rami reste sur un lourd revers face à l'Espanyol Barcelone (4-0). Pas sûr qu'ils s'en soient remis...