Gameiro, Valbuena, Higuain et Totti
Gameiro, Valbuena, Higuain et Totti, des joueurs à suivre sur ces 8es de finale de Ligue Europa | AFP

Les raisons de suivre les 8e de finale aller de la Ligue Europa

Publié le , modifié le

Il n’y a plus de clubs français mais la Ligue Europa continue. Place désormais aux 8e de finale de la compétition qui débutent ce jeudi avec quelques chocs entre gros clubs des championnats étrangers et des Français concernés.

Deux chocs nationaux

Le tirage au sort des 8e de finale ont réservé deux chocs entre clubs de même championnat. Pour l’indice UEFA, l’Italie et l’Espagne peuvent sourire, ils auront au moins un club en quarts de finale. Reste à savoir qui de la Fiorentina ou de Rome représentera la Botte et qui des Sévillans ou des joueurs de Villarreal entrera dans le Top 8. Pour Vicenzo Montella et ses hommes, ca sera déjà leur quatrième confrontation de la saison. Résultat, un victoire, un nul et une défaite. Les Romains s’étaient imposés lors de la première journée de championnat en août dernier (2-0). Le retour (20e journée) s’était soldé par un match nul (1-1). Enfin, début février la Viola s’était imposée 2-0 chez l’AS en quarts de finale de la Coupe d’Italie. Quoiqu’il en soit ce match entre le 2e (As Rome) et le 5e (Fiorentina) de Série A est un des évènements de ces 8e de finale. De l’autre côté des Pyrénées, la rencontre entre Villarreal et Séville est à suivre. Parce que c’est le 5e (Séville) contre le 6e (Villarreal). Parce que les hommes d’Unai Emery, le coach des Andalous, ont remporté la première manche en championnat (2-1) et qu’ils ont un titre à défendre.

Un duel de buteurs à suivre

La rencontre Wolfsburg-Inter Milan sera le théâtre d’un duel entre deux des buteurs les plus prolifiques d’Europe. D’un côté Mauro Icardi, l’Argentin de l’Inter Milan, 15 buts et meilleur buteur de Série A (à égalité avec Carlos Tevez), de l’autre Bas Dost, le Néerlandais de Wolfsburg, troisième meilleur buteur de Bundesliga (13 buts en 13 rencontres). Rappelé par Guus Hiddink, Bas Dost est l’homme en forme de ce début d’année avec 11 buts inscrits en 5 rencontres. Grâce à son attaquant, Wolfsburg s’accroche à la deuxième place derrière le Bayern Munich. Le buteur de l’Inter, lui, brille malgré une équipe qui stagne dans le ventre-mou en Italie (9e). Il reste sur cinq réalisations en six journées dont une magnifique panenka lors du match nul des hommes de Roberto Mancini contre Naples (2-2). Parmi les autres 8e de finalistes, il faudra suivre les performances du Belge Romelu Lukaku, cinquième meilleur buteur de la compétition (6 buts) contre le Dynamo Kiev, celle de Demba Ba (5 buts en C3) qui, avec le Besiktas, affrontera Bruges, ou encore celle de Gonzalo Higuain (3 buts en C3), qui avec Naples accueille le Dynamo Moscou.

Des jeunes à suivre

Ils sont quelques jeunes à briller en Ligue Europa cette saison. Arrivé début février à la Fiorentina, Mohamed Salah est l’un d’eux. Buteur contre Tottenham, mais aussi en Coupe d’Italie et même en Serie A, le joueur prêté par Chelsea brille sous ses nouvelles couleurs. Du côté de Villareal, Luciano Vietto flambe pour sa part. Le jeune argentin a inscrit sept buts et délivré sept passes décisives en C3. Pas mal quand on affiche seulement 21 printemps.

Opposé à son voisin la Fiorentina, la Roma aura grand besoin de Juan Manuel Iturbe, sa pépite Paraguayenne. Celui avait disputé tous les matches de la phase de groupe en Ligue des Champions veut mener la Louve le plus loin possible en Europa Ligue. La carrière de Gerard Deulofeu n’a pas encore tout à fait décoller. Prêté par le Barça depuis 2013, à Everton puis à Séville, l’Espagnol fait son chemin. Ça tombe bien Séville compte sur lui. Avec Denis Suarez, ils forment le duo de jeunes qui doit emmener le club andalou jusqu’à un fabuleux doublé.

Des Français quand même

Malgré l’élimination de Guingamp, le dernier représentant tricolore, il y aura des Français à l’honneur sur ces huitièmes de finale de Ligue Europa. On pense évidemment immédiatement à Mathieu Valbuena qui affronte Naples avec son Dynamo Moscou mais il est loin d’être le seul. Dans son camp, William Vainqueur, dans celui d’en face Kalidou Koulibaly.

Josuha Guilavogui et Wolfsburg sont opposés à un gros morceau avec l’Inter Milan alors que Kévin Gameiro et Benoît Trémoulinas défient Villareal avec le tenant du titre le FC Séville. Le vétéran Sylvain Distin espère être sur la pelouse d’Everton pour rencontrer le Dynamo Kiev alors qu’il incombe à Rudi Garcia d’aligner ou non Mapou Yanga-Mbiwa au centre de la défense de la Roma sur le terrain de la Fiorentina.

Le programme des 8e de finale aller (en heures GMT)

(17h00) Zenit Saint-Pétersbourg (RUS) - Torino (ITA)
(18h00) Wolfsburg (GER) - Inter Milan (ITA)
Dniepropetrovsk (UKR) - Ajax Amsterdam (NED)
FC Bruges (BEL) - Besiktas (TUR)
(20h05) Everton (ENG) - Dynamo Kiev (UKR)
Villarreal (ESP) - FC Séville (ESP)
Naples (ITA) - Dynamo Moscou (RUS)
Fiorentina (ITA) - AS Rome (ITA)

Christophe Gaudot @ChrisGaudot