Ligue Europa Lille La Gantoise Frau 092010
Pierre-Alain Frau a fait également un passage par Lille | AFP - JOHN THYS

Les Lillois piétinent toujours

Publié le , modifié le

Lille et La Gantoise ont fait match nul 1-1 lors de la deuxième journée du Groupe C de la Ligue Europa. Les Nordistes occupent la dernière place du classement du groupe C, à égalité avec leur adversaire belge. Un nouveau nul qui compromet sérieusement l'avenir européen de Rudi Garcia. Il n'y aura plus le droit à l'erreur dans trois semaines avec la venue de Sofia.

Battu par le Sporting Portugal (1-2) il y a quinze jours, Lille devait récupérer les points perdus pour conserver des chances de qualification, face à La Gantoise. Avec Gand, Sofia et le Sporting Portugal, les Nordistes pensaient avoir hérité d'un groupe à leur portée. Mais le faux pas d'entrée à domicile face aux Portugais a douché les ardeurs. Une tendance confirmée en Belgique.

Sans Mavuba, Gervinho,  Sow et Rami assis sur le banc, la rencontre débutait mal pour le club français ! Les hommes de Rudi Garcia se faisaient surprendre au bout de cinq minutes après un coup franc rapidement joué et sur une grossière erreur de défense. C'est De Smet qui concluait face à Mickaël Landreau. Mais à la 21e minute, les Lillois redressaient la barre en égalisant sur une frappe en feuille morte de Pierre-Alain Frau des 25 mètres. Le 2e but européen et le 4e de la saison pour l'ancien parisien. Une rencontre qui aurait pu basculer à la 25e minute, si la Gantoise n'avait pas trouvé le poteau droit de Landreau. Dix minutes plus tard, le danger changeait de camp. Une tête à bout portant du Tchèque David Rozenhal était détournée in extremis par Jorgacevic.

A la mi-temps, les deux formations rentraient dos à dos, mais l'espoir était là du côté du coach lillois Rudi Garcia: "Il faut croire en nos possibilités. Il faut jouer entre les lignes et être vigilants dans les contre-attaques". Des espoirs qui n'étaient pas concrétisé en deuxième période. Landreau sauvait même son équipe plusieurs fois et notamment à la 85e minutes sur une frappe d'Azofeita, une action repoussée par le gant ferme de l'ancien portier international.


Réactions:
Rudi Garcia (entraîneur de Lille): "Compte tenu de la production, je pense que le résultat est insuffisant. On a eu  les occasions pour gagner. On fait une erreur sur le premier but. On s'est mis  handicap. Il fallait revenir. On l'a bien fait. On s'attendait à ce genre de  match. Gand est une équipe qui a des atouts offensifs, des joueurs capables de  dribler, a de la puissance. Elle marque beaucoup depuis le début de saison. Il  fallait être attentif quand on attaquait. Ce n'est pas là le problème. Pour moi,  il est plus dans la réussite et l'efficacité offensive. Il reste quatre matches,  douze points à prendre, rien n'est joué dans ce groupe. Le Sporting Portugal a  gagné. Il est à la hauteur de son statut de favori. Il reste la deuxième place à  prendre".

Francky Dury (entraîneur de Gand): "On a joué un bon match. On a été un peu  surpris de marquer le premier but. Après l'égalisation de Lille, le match a été  relancé. Et sur la fin, je pense que les deux équipes auraient pu s'imposer.  Elles ont eu toutes les deux des occasions. Je suis un peu déçu par ce résultat  mais très fier de mes joueurs. Ils se sont battus jusqu'à la fin du match. On a  essayé de garder notre avance. On a même eu plusieurs occasions de marquer un  deuxième but. On l'a d'ailleurs toujours cherché ce deuxième but. A Sofia, on  avait perdu (3-2) mais bien joué. Avec ce point, on reste dans le championnat.  On peut croire dans la qualification. Ce match démontre que notre groupe est en  progrès".

Gilles Gaillard