Christophe Jallet (Paris-Saint-Germain) tente de résister à Jefferson (Red Bull Salzbourg)
Jallet (PSG) lors du match aller, perdu 2-0 par Paris | SAMUEL KUBANI / AFP

Le PSG doit gagner et espérer

Publié le , modifié le

Le Paris Saint-Germain n'a pas son destin en main au moment de recevoir Bilbao, ce soir à 19h00, lors de la dernière journée de la première phase de la Ligue Europa. Les hommes de Kombouaré doivent en effet l'emporter face aux Basques, déjà qualifiés, tout en espérant un nul ou une défaite de Salzbourg, qui devance les Parisiens à la différence de buts particulière.

Les Parisiens derrière le Slovan Bratislava...

Le PSG risque de regretter longtemps ce deuxième but encaissé dans les ultimes secondes face à Salzbourg qui scellait leur défaite 2-0. Sans cette reprise de volée, certes somptueuse, de Svento, les Parisiens seraient encore maîtres de leur destin dans cette Ligue Europa puisqu'ils devanceraient encore les Autrichiens à la différence de buts. Ce n'est désormais plus le cas et les partenaires de Pastore doivent maintenant espérer un gros coup de pouce du Slovan Bratislava.

Déjà éliminés de la compétition, les Slovaques joueront-ils le coup à fond face au club de la surpuissante firme Red Bull ? C'est à souhaiter car une victoire de Salzbourg éliminerait définitivement le PSG, quelque soit le résultat du club de la capitale face à Bilbao. C'est pour cette raison qu'Antoine Kombouaré pourrait être tenté d'aligner une équipe mixte, d'autant que ses joueurs s'apprêtent, dimanche prochain, à recevoir Lille pour un match décisif en Ligue 1. Toujours dans l'expectative quant à son avenir personnel, le coach kanak, qui a reçu la visite lundi du Cheick Al-Thani, a tout intérêt à décrocher la victoire, si ce n'est la qualification. 

Un PSG sans Matuidi et Chantôme...

Guillaume Hoarau: "Quand on regarde les équipes reversées de la Champions League, on se dit que l'Europa League est une compétition qui reste très prisée cette année".

En l'absence jusqu'à la trêve de Matuidi et Chantôme au milieu, Armand, voire Bisevac, ont des allures de remplaçants si Sissoko ou Bodmer doivent être préservés. Devant, le PSG peut se retrouver du retour en grâce de Gameiro, qui a mis fin samedi à deux mois de disette. De son côté, le club basque compte un certain nombre de blessés, parmi lesquels son attaquant-vedette Fernando Llorente. L'international espagnol, qu'une blessure au genou gauche a déjà privé des trois derniers matches, est très incertain pour le déplacement à Paris. Mais l'entraîneur Marcelo Bielsa ne devrait pas prendre de risques, d'autant que Bilbao tient déjà sa qualification pour les 16e de finale de la C3.