Brandao Esbjerg ASSE
Brandao devra faire parler son jeu de tête face aux gabarits des Danois. | CLAUS FISKER / SCANPIX DENMARK / AFP

Le moment ou jamais pour l'ASSE et Nice

Publié le , modifié le

En ballotage défavorable avant le barrage retour de la Ligue Europa, Saint-Étienne et Nice -qui reçoivent respectivement Esbjerg (19h) et Limassol (20h) ce jeudi- sont condamnés à réaliser au minimum 90 minutes de très bonne facture pour obtenir leur ticket pour la phase de poules.

Saint-Étienne et Nice vont devoir faire plus, beaucoup plus qu’à l'aller. Quoiqu’il en soit, et cela semble évident après les résultats catastrophiques obtenus en barrages de la Ligue Europa, ils ne pourront pas faire pire. A Esbjerg, là où elle avait mené par trois fois au score, l’ASSE avait trouvé le moyen de perdre (4-3) une rencontre qui lui tendait les bras. Les Verts, qui n’avaient encaissé aucun but en quatre sorties officielles cette saison, en avaient pris quatre en un seul match face à une modeste formation danoise. 

Fort heureusement, dans le Chaudron qui devrait être à guichets fermés ce jeudi, les hommes de Christophe Galtier n’auront qu’un seul but à remonter pour obtenir leur qualification pour la phase de poules. Perrin, le capitaine de l’ASSE, et Brandao -laissés au repos à Lille (1-0) dimanche- devraient être des éléments non négligeables dans une confrontation dont l’issue malgré tout est incertaine.

Une qualification pour la dernière au Ray  ? 

Pour l’OGC Nice, le problème est d’une toute autre nature. Battus 2-0 à Limassol, sans avoir marqué le moindre but, les Aiglons avaient d’ailleurs frôlé de peu la "faute professionnelle". Les choix de Claude Puel contre l’Apollon avaient aussi laissé un goût amer il y a une semaine, avec les non titularisations du duo Cvitanich-Bauthéac.

Les Azuréens, qui joueront ce jeudi pour la dernière fois de leur histoire au Ray avant d’investir l’Allianz Arena, devraient se présenter avec le même groupe qu’à Chypre. Si cela se révèle peu rassurant vu la prestation donnée la semaine passée, Nice a la capacité intrinsèque de renverser une situation bien mal embarquée. Il faut juste espérer que les Aiglons aient retrouvé leurs ailes.