Jürgen Klopp, le manager de Liverpool, lors du quart de finale aller de Ligue Europa à Dortmund (1-1).
Jürgen Klopp, le manager de Liverpool, lors du quart de finale aller de Ligue Europa à Dortmund (1-1). | AFP

Le Liverpool de Klopp ne rentre pas de Dortmund les mains vides

Publié le , modifié le

En ramenant un point de Dortmund (1-1), où Jürgen Klopp effectuait son retour, les Reds ont fait un pas vers la qualification pour les demi-finales de la Ligue Europa. Liverpool a ouvert le score par Divock Origi à la 36e minute. Mats Hummels a égalisé en tout début de seconde période. Les Allemands devront impérativement marquer dans une semaine, à Anfield. Victorieux à Braga et Bilbao sur le même score (1-2), le Chakhtior Donetsk et le FC Séville sont en ballotage favorable. Tout comme Villarreal, tombeur du Sparta Prague.

Un "You'll never walk alone" frissonnant. Et à l'arrivée, un nul (1-1) qui place Liverpool en ballotage favorable. Jürgen Klopp a de quoi se réjouir de son retour à Dortmund. Dans une semaine, ses Reds pourront se contenter de défendre pour accéder au dernier carré de la Ligue Europa. Mais ce quart de finale entre le 2e de Bundesliga et le 9e de Premier League n'a sans doute pas livré son verdict.

Avec un plus d'efficacité, Liverpool se serait offert une manche retour plus confortable. Mais dans les ultimes secondes, Divock Origi a manqué la balle du 2-0, qui aurait sans doute enterré le Borussia. L'attaquant belge a buté sur un Roman Weidenfeller des grands soirs (45e+2). Dix minutes plus tôt, Origi avait débloqué son compteur européen, sur une ouverture d'Henderson, déviée de la tête par Milner (0-1, 36e).

Dortmund devra marquer

Mais ce but si précieux à l'extérieur a été effacé dès le retour des vestiaires, lorsque Mats Hummels a conclu un centre de Mkhitaryan (1-1, 48e). Ensuite ? A l'image d'un Pierre-Emerick Aubameyang peu inspiré, la meilleure attaque d'Allemagne est restée muette. Elle devra impérativement frapper à Anfield. Sinon, Dortmund restera à quai.

De leur côté, le Chakhtior Donetsk et le FC Séville ont fait un vrai pas vers la qualification, en s'imposant respectivement à Braga et à Bilbao sur le même score : 1-2. Mention spéciale aux Andalous, menés au Pays basque sur une réalisation d'Aduriz à la 48e, pour mieux inverser la tendance, grâce à Timothée Kolodziejczak (56e) Vicente Iborra (83e). Enfin, un doublé de l'ancien Sochalien Cédric Bakambu a permis à Villarreal de prendre les devants sur le Sparta Prague (2-1).