Le gardien de l'Ajax Andre Onana suspendu un an par l'UEFA pour un contrôle antidopage positif

Publié le , modifié le

Auteur·e : Vincent Daheron
Andre Onana
Le gardien de l'Ajax Amsterdam Andre Onana. | Geert van Erven / Orange Pictures / DPPI via AFP

Retrouvez l’offre
france tv sport sur

Le gardien du club néerlandais de l'Ajax Amsterdam, Andre Onana, a été suspendu un an par l'UEFA ce vendredi matin après un test positif lors d'un contrôle antidopage hors compétition. Le club a fait appel devant le Tribunal arbitral du sport. Le Camerounais devrait manquer les seizièmes de finale de l'Europa League contre Lille.

La sanction est aussi lourde que rare dans le monde du football. Ce vendredi matin, l'UEFA a suspendu Andre Onana pour douze mois à la suite d'un contrôle antidopage positif, a annoncé son club, l'Ajax Amsterdam, sur son site internet. La sanction s'applique à partir d'aujourd'hui, à la fois avec son club mais aussi avec sa sélection nationale, le Cameroun.

Contrôlé hors compétition le 30 octobre dernier, le gardien de l'Ajax a été testé positif au furosémide, un diurétique. Selon son club, Andre Onana "ne se sentait pas bien" le matin du 30 octobre. "Il a voulu prendre un comprimé pour apaiser la douleur. Inconsciemment, il a pris du Lasimac, un médicament qui avait été prescrit à sa femme", a justifié le club néerlandais. Toujours selon l'Ajax, "la commission de discipline de l'UEFA a notifié que Onana n'avait pas l'intention de tricher (...) mais l'UEFA pense que l'athlète a le devoir de s'assurer à tout moment qu'aucune substance interdite n'entre dans son corps."

Un appel devant le TAS

Le club a précisé qu'ils allaient faire appel devant le Tribunal arbitral du sport (TAS) de Lausanne. "Nous avons l'espoir d'une suspension conditionnelle ou d'une suspension plus courte que ces douze mois car ce n'était pas dans l'intention de renforcer son corps et ainsi améliorer ses performances", a défendu le manageur général de l'Ajax, Edwin van der Sar.

Si l'appel n'est pas suspensif, Andre Onana manquera alors l'intégralité de la saison en cours et par conséquent la double confrontation contre Lille, en seizièmes de finale de la Ligue Europa, prévue les 18 et 25 février prochains. En plus de la non-qualification pour la suite de la compétition de sa nouvelle recrue française Sebastien Haller, les mauvais nouvelles s'amoncellent pour les Ajacides.