porto joueurs joie
Les joueurs de Porto à la fête | AFP

Le FC Porto miraculé, la Lazio évincée

Publié le , modifié le

Le FC Porto a arraché sa qualification pour les huitièmes de finale de la Ligue Europa en obtenant un nul 3-3 sur le terrain de l'Eintracht Francfort. Auteurs d'un nul (2-2) à l'aller, les Portugais ont décroché leur billet grâce à un but inscrit à trois minutes de la fin du temps réglementaire par l'intermédiaire de Ghilas. Ils retrouveront au prochain tour Naples, tombeur de Swansea (3-1, 0-0 à l'aller). Pas de miracle en revanche pour l'Ajax, qui après sa déconvenue (0-3) à domicile, n'a rien pu faire contre Salzbourg (3-1). Elimination surprise de la Lazio, suite à un nul (3-3) face aux Bulgares du Ludogorets Razgrad (0-1 à l'aller). Le FC Séville, Bâle, Viktoria Plzen et le Betis Séville sont qualifiés.

Le match nul de ces 16e de finale aller avait laissé comme un goût d'amertume aux joueurs de Paulo Fonseca. Conscients que la situation n'était pas favorable, avec un match retour devant le public adverse, "les Dragons" ont sans doute ressenti une certaine pression en début de rencontre. L'Eintracht en a profité pour ouvrir le score grâce à Aigner (37e), et les Portugais regagnaient les vestiaires avec l'un des plus mauvais scénarios possibles. Et le pire restait encore à venir lorsque Meier doublait la mise à la 52e, ne laissant plus que de minces espoirs à Porto. Mais ce soir, les dieux du football avaient sans doute été séduits par la volonté des joueurs de Fonseca, qui allaient d'abord revenir au score suite à un doublé du Français Mangala (58e et 71e). Puis, malgré un troisième but des Allemands signé Meier, Ghilas égalisait à trois minutes de la fin du temps réglementaire pour assurer la qualification à la faveur des buts inscrits à l'extérieur. Porto, double vainqueur de la compétition (2003 et 2011), a ainsi décroché son billet pour les huitièmes de finale, sans avoir remporté un match en 16e...

Il aurait fallu un plus grand miracle encore pour voir l'Ajax d'Amterdam franchir le stade de ces 16e de finale. Mais cette fois, l'équipe de Frank de Boer a dû une nouvelle fois subir l'efficacité offensive de Salzbourg. Vainqueurs 3-0 à l'Amsterdam Arena, les Allemands ont une nouvelle fois fait parler la poudre. Après le but malheureux de Van der Hoorn contre son camp, Mané et Soriano ont trouvé le chemin des filets. Seul Klaassen a permis aux siens de sauver l'honneur à huit minutes de la fin (3-1).

La Lazio et le Shakhtar out

L'une des plus grosses surprises de la soirée vient de la Lazio, qui malgré son match nul (3-3) à Ludogorets, voit son parcours européen s'arrêter là. La défaite de l'aller à Rome (1-0) n'était vraisemblablement pas qu'un accident, et les surprenants Bulgares, menés 2-0 jusqu'à la 67e minute, ont eu le mérite de revenir au score. Au rayon des surprises, l'élimination du Shakhtar Donetsk en est une belle, après une défaite à domicile (2-0) face aux Tchèques du Viktoria Plzen (1-1 à l'aller).

A noter par ailleurs la qualification de Naples aux dépens de Swanse. Higuain qui a été impliqué sur deux des trois buts de son équipe s'est montré le plus brillant en inscrivant un but (78e) au moment où le Napoli était bousculé par les Gallois. Inler au terme d'un contre italien aura finalement mis tout le monde d'accord en toute fin de rencontre (3-1, 90e).

Romain Bonte