Lazio et Fenerbahçe reprennent du huis clos

Publié le , modifié le

La Lazio Rome et le club turc de Fenerbahçe ont été à nouveau sanctionnés en raison des agissements de leurs supporteurs lors des 16e de finale retour de l'Europa League le 21 février. Les Italiens joueront leurs deux prochains matches à huis clos, les Turcs purgeront leur deuxième match à huis clos et sont désormais suspendus avec sursis pour la prochaine compétition UEFA, avec période probatoire de deux ans. Au prochain acte, le sursis tombera.

La Lazio devra disputer ses deux prochains matches européens à huis clos,  dont le premier face à Stuttgart le 14 mars en 8e de finale retour de Ligue  Europa, et payer une amende de 40.000 euros. Le club italien a été sanctionné pour "mises à feu et jets de fumigènes,  comportements racistes, organisation défaillante" face au Borussia  Mönchengladbach par l'instance disciplinaire de l'UEFA. Celle-ci avait déjà  infligé à la Lazio au total 140.000 euros d'amende fin janvier et la plaçait  sous la menace d'un match à huis clos avec sursis, en raison des précédents  débordements de ses supporteurs.

Fenerbahçe accueillera Viktoria Plzen le 14 mars à nouveau à huis clos,  après avoir déjà reçu le BATE Borivov le 21 février devant des gradins vides,  ce qui n'a pas empêché "la mise à feu et le jet de fumigènes depuis l'extérieur  du stade" qui lui ont valu de nouvelles sanctions de l'instance disciplinaire. Le premier huis clos avait été infligé par l'UEFA au club stambouliote en  raison de jets de projectiles et d'engins pyrotechniques en marge de son match  contre Mönchengladbach, le 6 décembre 2012. L'équipe turque est suspendue avec sursis pour la prochaine compétition de  l'UEFA pour laquelle elle se qualifiera, avec une période probatoire de deux  ans. Fenerbahçe devra aussi payer une amende de 60.000 euros.

AFP