Ligue Europa Krasnodar Ari Dante 092016
Ari face à Dante, duel de Brésiliens pour Krasnodar et Nice en Ligue Europa | AFP -

Krasnodar donne une leçon à Nice en Ligue Europa

Publié le , modifié le

L'OGC Nice s'est incliné lourdement sur le terrain des Russes du Krasnodar (5-2), jeudi soir, lors de la deuxième journée de la Ligue Europa. Pour sa part, l'attaquant vedette niçois, Mario Balotelli (42e), a inscrit son premier but sous ses nouvelles couleurs en Coupe d'Europe avant de sortir à la mi-temps. L'Italien étant malade.

L'apprentissage européen est bien difficile pour le leader de la Ligue 1. Après l'intensité de Schalke 04 (0-1), l'OGCN a pris une leçon de réalisme du FK Krasnodar. Une défense friable a cédé face à Fedor Smolov (22), Joaozinho (33, 65 s.p.) puis Ari sur des contres (86, 90+3), quand le Gym se ruait à l'attaque pour égaliser. Même sur un pied, un Balotelli fiévreux a réduit le score juste avant la
pause (42), avant de sortir, puis Wylan Cyprien (71) a encore offert un peu d'espoir. Mais Nice se retrouve à zéro point, comme le RB Salzbourg, chez qui la bande à "Balo" jouera sa dernière chance européenne à la 3e journée.

Cadeaux et maladresses...

L'équipe de Lucien Favre s'est d'abord fait surprendre sur une action initiée par l'ex-Marseillais Charles Kaboré. Parti dans le dos de Dalbert et Malang Sarr, l'international polonais Artur Jedrzejczyk a donné un centre en retrait sur lequel s'est jeté Fedor Smolov, au péril de son genou droit, qui s'est tordu. Par la suite, le défenseur niçois, Dante, a offert le deuxième but à Krasnodar en ratant
complètement une interception simple, laissant Joaozinho filer vers un tête-à-tête facilement gagné face à Yoann Cardinale.

L'inévitable Balotelli a réduit le score juste avant la pause d'une frappe travaillée, malgré une glissade au moment de tirer dans l'angle gauche de Stanislav Kritsyuk. Malade sur le terrain, "Super Mario" a laissé sa place à la mi-temps à Alassane Pléa, qui a été moins inspiré. Il a manqué deux belles occasions (51, 69).

C'est un autre remplaçant, Wylan Cyprien, qui a remis les Niçois dans le match, bien lancé par Valentin Eysseric. Car le Gym avait encore craqué, une main dans la surface de Paul Baysse sur un contrôle de Joaozinho offrant un penalty à l'ailier brésilien. Une soirée ratée.