Lyon Guimaraes Ferri Malonga 102013
Jordan Ferri espère revivre une belle épopée européenne avec l'OL | JEFF PACHOUD / AFP

Guimaraes résiste à Lyon

Publié le , modifié le

L’Olympique Lyonnais a été contraint au match nul (1-1) face au Vitoria Guimaraes à l’occasion de la 2e journée de la phase de groupes de la Ligue Europa, ce jeudi à Gerland. Les Portugais ont ouvert le score par Maazou (39e) avant que Gonalons n’égalise en début de seconde période (51e). Au classement, Guimaraes compte 4 points contre 2 à l’OL et au Betis Séville, et un aux Croates de Rijeka.

L’Olympique Lyonnais a été contraint au match nul (1-1) face au Vitoria Guimaraes à l’occasion de la 2e journée de la phase de groupes de la Ligue Europa, ce jeudi à Gerland. Les Portugais ont ouvert le score par Maazou (39e) avant que Gonalons n’égalise en début de seconde période (51e). Au classement, Guimaraes compte 4 points contre 2 à l’OL et au Betis Séville, et un aux Croates de Rijeka.

Lyon se rate...

Le 208e match européen de l’histoire de l’OL n’a pas attiré la grande foule. Moins de 30 000 personnes (dont quelques milliers de fans portugais) avaient pris place dans les travées de Gerland pour cette rencontre face au Vitoria Guimaraes, vainqueur de la Coupe du Portugal en mai dernier (face à Benfica). Le spectacle proposé par les deux formations en première période donnait raison aux absents : c’est bien simple, il n’y a eu aucune occasion avant un premier tir de Lacazette sans danger pour les visiteurs (20e).

Les Lusitaniens terminaient mieux que leurs hôtes. A la demi-heure, l’international nigérian Maazou tentait sa chance mais sa frappe enroulée partait au dessus (30e). Cinq minutes plus tard, Ba plaçait sa tête au dessus sur corner. Et ce qui devait arriver arriva peu avant la pause : sur un dégagement du portier portugais dévié par Matias, Fofana se trouait. Le ballon était récupéré par Maazou qui trompait Anthony Lopes (0-1, 39e). Entre-temps, Umtiti était sorti pour blessure (déchirure aux ischios de la jambe gauche), ceci expliquant peut-être cela.

Puis se reprend un peu

Le Vitoria manquait de doubler la mise dès l’entame de la seconde mi-temps, mais le tir d’André Santos à l’entrée de la surface était repoussé par Lopes en corner. Puis Lyon attaquait enfin avec conviction, Douglas stoppant un ciseau du droit de Malbranque (51e). Gonalons trouvait finalement la faille à la 51e minute : sur le coup-franc de Mvuemba sur le côté gauche, le captaine lyonnais coupait la trajectoire de la tête au premier poteau, permettant aux siens de revenir dans ce match (1-1).

Dès lors, les Gones tentaient d’arracher la décision. Pléa tirait de peu à côté (61e), Fofana metteait sa tête à côté sur un beau coup-franc de Grenier, mais Guimaraes résistait. A six minutes du terme, Douglas détournait in extremis un tir du gauche de Gomis. Les Portugais défendaient vaillamment, écopant de cartons jaunes logiques (Correia, Olimpio, Luis Rocha).

Dans les arrêts de jeu, Maazou était exclu pour un deuxième carton jaune. Sur le coup-franc de la dernière chance, Fofana -décidément peu en réussite ce soir- ratait le cuir pour quelques centimètres, Douglas le récupérant en deux temps. L’OL devra cravacher pour sortir de ce groupe I plus compliqué que prévu.

Réactions​

Samuel Umtiti (défenseur de Lyon) : "Nous  voulions remporter ce match mais nous avons pris ce but, bête sûrement et cela  nous a mis en difficulté. Nous avons su relever la tête. Nous nous en  remettrons mais à domicile on se doit de prendre les trois points. Il y a  toutefois du positif à retenir pour les prochains matchs. Ce positif, c'est  d'avoir affiché du caractère, nous avons poussé, mais ce but nous a fait mal.  Nous allons continuer à travailler. Il y a encore des choses à faire sur les  prochains matches."

Rui Vitoria (entraîneur de Guimaraes) : "Ce résultat nul a une saveur  douce. Nous avons senti dans notre préparation que nous pouvions gagner à Lyon.  Nous avons affronté un adversaire difficile. Ce résultat nous amène de la  confiance et de l'espoir dans la compétition. Nous avons pris un point. Nous  sommes devant dans le groupe I. Les joueurs ont été fantastiques notamment en  première période. La réaction, attendue, de Lyon, est venue avec son but après  la mi-temps. Je tiens à souligner notre qualité tactique dans le match de la  part des joueurs. Je me réjouis du comportement et l'appui de nos supporteurs  qui ont montré comment ils vivaient les matches. Ils ont fait un gros sacrifice  pour nous suivre à Lyon malgré leurs problèmes. Leur soutien a été très  important dans le match. Betis et Lyon restent les clubs forts du groupe. Nous  jouons sans pression. Lyon n'a pas été confortable dans le jeu. Nous ferons les  comptes à la fin de la phase mais nous ferons tout pour gagner et nous  qualifier."