Le Marseillais Benoît CHeyrou
Le Marseillais Benoît CHeyrou | PHILIPPE HUGUEN / AFP

Encore une marche pour Bordeaux et Marseille

Publié le , modifié le

Marseille, vainqueur à Tiraspol (2-1) à l'aller, et Bordeaux, qui a ramené un nul de son déplacement à Belgrade (0-0), sont en ballottage très favorable avant les matches retours des barrages de l'Europa League, jeudi.

Il faudrait un véritable cataclysme pour que l'OM, solide leader de la L1 et auteur d'un quasi sans-faute en ce début de saison (5 victoires, 1 nul en 6 rencontres, toutes compétitions confondues), perde subitement ses moyens sur sa pelouse du Vélodrome face à une modeste formation moldave. Le départ de quelques piliers (Alou Diarra, Azpilicueta) et l'avenir incertain de plusieurs cadres (Mbia, Jordan Ayew) n'ont pas eu jusqu'ici d'effet nocif sur le rendement de l'équipe. Guère attendu à pareille fête et délesté de toute pression, Marseille se remet à espérer après un dernier exercice morose (10e) dans le sillage d'un Gignac enfin affûté et de nouveau décisif.

Le pari de Gillot

Bordeaux aura sans doute plus de difficultés pour venir à bout de l'Etoile Rouge de Belgrade. Le résultat ramené du Marakana est plutôt positif mais rien n'est encore joué et les Girondins devront soigner la défense pour ne pas s'exposer à un but serbe à Chaban-Delmas qui pourrait avoir des conséquences fâcheuses. Francis Gillot a en tout cas eu la bonne idée de faire tourner son effectif lors du voyage à Paris (0-0), dimanche en championnat. Les défenseurs Planus et Trémoulinas et le milieu Plasil, ménagés dans la capitale, devraient ainsi retrouver une place de titulaire alors qu'une incertitude plane sur la participation du milieu Ben Khalfallah, touché à la jambe en Serbie.

L'Inter en position de force

Dans les autres matches, l'Inter Milan n'a plus qu'une formalité à accomplir à San Siro après avoir disposé de Vaslui en Roumanie (2-0). Les Nerazzurri devraient être accompagnés par la Lazio Rome, qui a également fait l'essentiel en Slovénie contre Mura (2-0). Mal en point sur la scène nationale (16e avec 1 nul et une défaite en 2 matches), Liverpool peut s'ofrir une petite consolation en écartant les Ecossais de Hearts of Midlothian. Pour l'ambitieux Anzhi Makhachkala et sa star Samuel Eto'o, l'avenir européen est en revanche loin d'être assuré, le club russe ne l'ayant emporté que 1-0 à domicile contre les Néerlandais d'AZ Alkmaar.

AFP