Stade Gerland
Le stade de Gerland | AFP - PHILIPPE DESMAZES

Des blessés à Lyon en marge de l'élimination

Publié le , modifié le

La veille de l'élimination lyonnaise dès les seizièmes de finale de l'Europa League, sept personnes ont été légèrement blessées mercredi soir après une attaque contre des supporters anglais dans un bar de Lyon. Pour la rencontre Lyon-Tottenham, le dispositif de sécurité avait été renforcé.

 

Sale soirée pour l'OL. Une élimination cruelle et un problème lié à ses supporters. En effet, trois d'entre eux ont été interpellés mercredi soir pour des violences envers des supporters anglais. La garde à vue des agresseurs présumés a été prolongée ce jeudi. L'un des trois est connu comme un identitaire (mouvance de l'extrême droite, ndlr), les deux autres comme des hooligans, supporters ultras de l'OL. Ils devraient être déférés vendredi au parquet qui devrait ouvrir une information judiciaire pour "violences aggravées". 

Des saluts nazis?

Mercredi soir, les trois hommes s'en sont pris à des supporters anglais dans un bar lyonnais. Résultat? "Il y a sept blessés légers, un seul a été transporté à l'hôpital, d'où il est déjà ressorti", a déclaré le préfet délégué à la sécurité et à la défense, Jean-Pierre Cazenave-Lacrouts. Aucun n'a souhaité porter plainte, a-t-il ajouté. L'enquête en cours devra confirmer les saluts nazis, dont l'existence a été mentionnée par la presse britannique qui a largement rapporté l'affaire ce jeudi. Le préfet français, lui, n'a pas souhaité commenter ces accusations. Un porte-parole du club de Tottenham a, par ailleurs, confirmé que trois supporters anglais avaient été blessés dans cette attaque par un groupe d'une cinquantaine d'agresseurs.