Bucarest-Chelsea
John Terry aux prises avec Raul Rusescu, auteur du pénalty pour le Steaua | AFP- Daniel Mihailescu

Chelsea, Stuttgart, et l'Inter à la peine

Publié le , modifié le

Chelsea s'est incliné sur la pelouse du Steaua Bucarest (1-0) jeudi en 8e de finale aller de l'Europa Ligue, mais garde malgré tout une chance de qualification, tout comme Newcastle qui a obtenu le nul (0-0) à Makhachkala, en Russie. Ce sera en revanche presque mission impossible pour Stuttgart, qui s'est incliné à domicile (0-2) face à la Lazio de Rome, et très c ompliqué pour l'Inter Milan, corrigé (3-0) à Tottenham.

Chelsea, vainqueur de la Ligue des champions l'an passé, a mal débuté ses huitièmes de finale même si évidmment rien n'est irrémédiable pour le club londonien. Eliminée dès la phase de poule de la plus prestigieuse des Coupes d'Europe dont elle avait soulevé le trophée la saison dernière, l'équipe anglaise a du mal à se projeter dans cette autre compétition. Elle n'a pas mis tout l'engagement nécessaire face à des Roumains qui en voulaient sans doute beaucoup plus et qui se sont adjugé la première manche sur un penalty de Raul Rusescu inscrit à la 34e minute.

La Lazio de Rome a en revanche pris une belle option sur la qualification pour les quarts de finale en allant s'imposer 2-0 à Stuttgart grâce à des buts d'Ederson à la 21e minute et de Ogenyi Onazi à la 56e minute.

Tâche très compliquée pour l'Inter Milan qui a bu la tasse à Tottenham 3-0. Ce duel très attrendu aux allures de Ligue des champions entre le 3e du Championnat anglais et le 5e du Calcio a déçu tant la domination anglaise a été nette.   Jamais les Interistes n'ont semblé être capables de réagir après une entame désastreuse.  Dans leur stade de White Hart Lane, les Anglais ont rapidement fait la différence avec des buts de l'inévitable Gallois Gareth Bale (6e) et l'Islandais Gylfi Sigurdsson (18e) en première période. Le défenseur belge Jan Vertonghen a confirmé la supériorité des Hotspurs en 2e période en trompant  de près le gardien de l'Inter Handanovic d'une tête, alors qu'il était seul aux 6 mètres sur un corner. Et le score aurait pu être plus sévère.

Belle performance également de Bâle, qui a pris l'avantage en s'imposant 2-0 devant le Zenit Saint-Petersbourg, grâce à un doublé de Ruiz.

Un peu plus tôt, lors de la première rencontre du jour, Liverpool - qui comptait sept joueurs français dans son 11 de départ - n'a pu faire mieux qu'un match nul 0-0 sur le terrain des Russes de Anzhi Makhachkala. Les Turcs de Fenerbahçe ont, eux, fait un pas vers la suite de la compétition en allant gagner sur le terrain des Tchèques de Plzen, où ils se sont imposés 2-0.

Déclarations

Rafael Benitez (entraîneur de Chelsea): "Ce fut un match difficile et ce fut un penalty facile. On a dû travailler dur après, spécialement en seconde mi-temps. Nous n'avons pas créé beaucoup d'occasions mais eux non plus. Le terrain n'était pas le meilleur. Dans ce genre de compétition, si vous ne marquez pas à l'extérieur, c'est plus difficile".

Laurentiu Reghecampf (entraîneur du Steaua Bucarest): "Nous avons fait un très bon match ce soir. La qualification se jouera à Londres. C'est un avantage que nous avons ce soir mais nous devrons jouer aussi bien voire mieux à Londres. Les joueurs doivent être conscients qu'il y a un match retour. (sur le penalty) Je ne commente pas les décisions de l'arbitre mais je pense que s'il y avait penalty, il y aurait dû y avoir aussi carton rouge".

Résultats des 8e de finale aller

Anzhi Makhatchkala (RUS) - Newcastle (ENG)   0 - 0
Stuttgart (GER) - Lazio Rome (ITA)   0 - 2
Plzen (CZE) - Fenerbahçe (TUR)      0 - 1
Steaua Bucarest (ROM) - Chelsea (ENG)    1 - 0
Benfica (POR) - Bordeaux (FRA)                    1 - 0
Levante (ESP) - Rubin Kazan (RUS)             0 - 0
Bâle (SUI) - Zenit Saint-Pétersbourg (RUS)   2 - 0
Tottenham (ENG) - Inter Milan (ITA)               3 - 0

 

 

Christian Grégoire