Chelsea - David Luiz
David Luiz (Chelsea) | AFP - BEN STANSALL

Chelsea, la classe européenne

Publié le , modifié le

Un an après avoir décroché la Ligue des Champions à la surprise générale, Chelsea confirme que la scène européenne lui va comme un gant. Jeudi soir, les Blues ont dominé Bâle (3-1, 5-2 sur l’ensemble des deux matchs) et se sont qualifiés pour la finale, face au Benfica. L’occasion pour eux d’enchaîner avec un second titre majeur et réaliser une performance inédite.

La petite coupe, après la grande ? Défait de son titre en Ligue des Champions et reversé en Ligue Europa, Chelsea fait mieux que sauver les meubles en ralliant la finale de la compétition. Après une demi-finale maîtrisée face à Bâle (5-2 sur l'ensemble des deux matchs), les Anglais lorgnent désormais sur le titre, le premier de leur histoire en C3.  Le 15 mai, à Amsterdam, ils ambitionneront de renverser les Lisboètes du Benfica, tombeurs de Fenerbahçe pour parvenir à leurs fins. Ils pourront alors réaliser un doublé inédit, soulever la C3 après la C1.

Si les Londoniens manquent parfois de régularité, comme en attestent les fluctuations de leurs résultats en Premier League (malgré leur troisième place), ils parviennent toujours à se recentrer pour les matchs qui comptent. L’équipe de Rafael Benitez est taillée pour les Coupes. L’expérience de certains de ses cadres (Lampard, Torres, Terry, Cole, Cech entre autres) permet de mieux gérer ce type de rencontre.

Le poids de l'expérience

Cela s’est encore observé jeudi soir à Stamford Bridge. Mal entrés dans la partie et menés (1-0) après l’ouverture du score juste avant la pause de Mohamed Salah, les Blues ont sur parfaitement revenir dans le match en seconde période. Au métier, grâce à des buts de Torres, Moses et David Luiz (auteur d’un des plus beaux buts de la semaine).

Et voilà Chelsea propulsé en finale de la compétition. Qui l’eut cru ? Pas grand monde. Après son élimination décevante en phase de poule de la Ligue des Champions, le club anglais n’en menait pas large. Mais en champion qu’il est, il a su remobiliser ses joueurs cadres pour retrouver le chemin de la victoire. En s’imposant face à Benfica, Chelsea serait également le premier club anglais à remporter la C3 depuis 2001, et une victoire de Liverpool. Une belle compensation pour les sujets de sa majesté, tous éliminés avant les quarts de finale de la C1 cette saison.