Maxime Poundjé
Maxime Poundjé à la lutte avec Gerard Gohou | Thibaud MORITZ / AFP

Bordeaux-Kairat Almaty: Les Girondins au service minimum

Publié le , modifié le

Les Girondins de Bordeaux ont assuré l'essentiel en battant les Kazakhs du Kairat Almaty (1-0) sur leur pelouse du nouveau stade en barrages aller de la Ligue Europa. Les Bordelais ont pris l'avantage grâce à un bijou de Wahbi Kazri peu avant la demi-heure de jeu. Les joueurs de Willy Sagnol ont ensuite cherché à faire l'écart mais ont buté sur une équipe d'Almaty solide. Il faudra préserver ce maigre avantage dans une semaine au Kazakhstan.

Les Girondins auraient pu se rendre le long voyage au Kazakhstan, à Almaty à la frontière chinoise, facile, ils ont choisi d'y aller avec le plus petit des avantages à cause d'un manque de maîtrise et d'un jeu globalement brouillon. Des maux déjà aperçus face à Larnaca au tour précédent malgré une large victoire (3-0). ll faudra en faire un peu plus dans une semaine pour se sortir des griffes de cet adversaire limité, mais accrocheur, à l'image de Bakaev. Pour les hommes de Willy Sagnol, le salut est donc venu de ce bijou de frappe enroulée en pleine lucarne de son international tunisien, Wahbi Khazri, (27e) qui, au-delà de débloquer le score, a lancé le match et inspiré ses coéquipiers plutôt attentistes jusque-là.

Les occasions se sont ensuite multipliées mais ni Saivet (33e), ni Poko qui trouve le poteau (58e) ne doublent la mise. En face, les Kazakhs ont joué avec leurs armes, connues via la vidéo, à savoir de la rugosité derrière et de la vitesse devant avec Isael (30e, 62e) ou Gohou (41e) en déclencheurs. Mais c'est Riera, après la pause, qui s'est procuré la plus belle situation en enroulant sa frappe en ras du poteau de Prior (52e). Willy Sagnol va avoir un rôle prépondérant pour préparer ses joueurs au combat du match retour.