rafael benitez chelsea conférence 112012
Rafael Benitez | AFP - BEN STANSALL

Benitez: "J'ai bien géré mon affaire"

Publié le , modifié le

L'entraîneur espagnol de Chelsea Rafael Benitez, arrivé à Londres en cours de saison, a estimé à Amsterdam avoir "bien géré (son) affaire", alors que son équipe s'apprête à disputer la finale de l'Europa League face à Benfica.

M. Benitez, estimez-vous que Chelsea est favori ?
Rafael Benitez: "Une finale c'est toujours spécial. J'entends dire que nous sommes favoris. Mais être favori avant une finale, ça n'est pas important. Une finale, c'est du 50/50. Les deux équipes ont leurs chances. Tout dépend de l'état de  forme des joueurs. Il peut aussi survenir des événements qu'on ne maîtrise pas  et qui change le cours du match. Un match n'est jamais joué d'avance, une  finale encore moins".
   
Quel regard portez-vous sur votre travail, souvent critiqué, cette  saison à Chelsea ?
R.B: "Partout où je suis passé, j'ai tenté de retirer le meilleur de mes  joueurs et des équipes à ma disposition. Je pense pouvoir être fier de mon parcours, particulièrement cette saison. Les circonstances n'étaient pas  faciles pour moi et pour l'équipe quand je suis arrivé (en novembre, ndlr).  Mais nous avons travaillé dur et nous sommes aujourd'hui en mesure de remporter  un trophée et en passe de rejoindre la prochaine Ligue des champions. Ca me rend assez fier. Ce ne fut pas facile mais je crois que j'ai plutôt bien géré mon affaire. Et aujourd'hui, je pense que les gens réalisent que c'est le cas. Bien sûr, si nous ne gagnons pas demain, je serai déçu".
   
Il y aura beaucoup de mouvements chez les entraîneurs cet été en  Angleterre. Qu'est-ce que cela vous inspire ?
R.B: "Que tout va de plus en plus vite en Angleterre. La société change, le  football aussi. Tout devient très rapide. Quand vous êtes engagé comme coach,  on vous demande des résultats directement. C'est difficile pour les entraîneurs. Quand je suis arrivé à Liverpool (en 2004), il y avait un projet  sur cinq ans. Ce fut différent quand je suis arrivé à Chelsea cet hiver dans  une situation qui réclamait plus d'urgence".

Vidéo : Benitez prépare ses troupes pour la finale à Amsterdam

Voir la video

AFP