Bayal Sall - Yambéré
Cédric Yambéré (à guahce) et Moustapha Bayal Sall voudront se rassurer en Europa League après leurs débuts de championnat ratés | PHILIPPE DESMAZES / AFP

Barrages aller - Bordeaux, Saint-Etienne, bien débuter pour se rassurer

Publié le , modifié le

Bordeaux et Saint-Étienne, auteurs d'un début de championnat compliqué, comptent sur leur match de barrage aller d'Europa League, jeudi respectivement contre les Kazakhs de Kairat Almaty et les Moldaves de Milsami Orhei, pour engranger de la confiance et un peu plus de certitudes.

Les Girondins, 6e du dernier exercice de Ligue 1, ont débuté leur championnat de la même façon que Saint-Étienne, 5e: une défaite, puis un nul l'un contre l'autre, au terme d'un match plutôt terne (1-1). "Ma préoccupation est bien évidemment notre niveau de jeu et notre niveau athlétique. Sur ce plan, nous sommes en déficit", a d'ailleurs reconnu l'entraîneur stéphanois Christophe Galtier après le match contre les Girondins.

Depuis que Max-Alain Gradel, principal dynamiteur offensif la saison dernière, a rejoint Bournemouth en Premier League, Saint-Étienne reste sur une triste série de 2 défaites et 1 nul. De quoi justifier les renforts offensifs de Neal Maupay, Jean-Christophe  Bahebeck et Valentin Eysseric, arrivés à l'ASSE la semaine dernière. Les deux premiers sont d'ailleurs déjà dans le groupe pour le déplacement à Chisinau, pour affronter le champion moldave du Milsami Orhei jeudi (19h30). Ce club est une vieille connaissance de Saint-Étienne en Europa League : en août 2013, il s'était fait étriller 3-0 à l'aller et 3-0 au retour par les Stéphanois au 3e tour préliminaire, qui s'étaient ensuite fait éliminer en barrages par les Danois d'Esbjerg. L'effectif du club a toutefois beaucoup évolué, a prévenu Christophe Galtier.

6000 kilomètres

Mais Saint-Étienne sera moins dans l'inconnue que Bordeaux, qui a prévenu via son entraîneur Willy Sagnol qu'il s'agissait d'un match "difficile à préparer car on n'a pas la bonne cartographie de l'adversaire." Le Kairat de l'ancien joueur du Bayern Munich Anatoliy Tymoshchuk (36 ans) a toutefois démontré un peu de sa qualité en sortant tour à tour l'Étoile Rouge de Belgrade (2-0, 2-1), les Arméniens d'Alashkert (3-0, 1-2) puis les Écossais d'Aberdeen (2-1, 1-1) en compétition européenne. Les Girondins vont donc devoir se montrer sérieux et appliqués lors du match aller à domicile, comme il l'ont fait contre les Chypriotes de Larnaca au tour précédent (3-0, 1-0), pour se mettre dans les meilleurs dispositions pour le retour.

Bordeaux effectuera un des plus longs déplacements de l'histoire des coupes d'Europe, selon l'UEFA, pour aller affronter le Kairat Almaty : près de 6000 kilomètres à vol d'oiseau jusqu'au sud-est du Kazakhstan, soit près de 13 heures d'avion, escale comprise.

AFP