Strasbourg

Barrage de la Ligue Europa : Strasbourg devra hausser le ton face à Francfort

Publié le , modifié le

Le Racing Club de Strasbourg joue sa place dans la phase de groupes de la prochaine Ligue Europa. Après avoir passé deux tours préliminaires, le RCSA doit franchir une dernière étape avec le barrage face à Francfort avec un match aller à domicile ce jeudi. Un adversaire d'un autre calibre que ceux des tours précédents.

"Il faudra se mettre dans les mêmes conditions que lors des victoires références que l’on a pu obtenir contre le Paris Saint-Germain ou Lyon pour réaliser l’exploit lors de ces barrages". Thierry Laurey a conscience de la lourde tâche que son groupe a à affronter. Au moment d'aborder le match aller du barrage de Ligue Europa, l'entraineur de Strasbourg essaye de raviver d'heureux souvenirs face à des équipes taillées à l'Europe. Car c'est bien ce type d'équipe que le Racing va devoir affronter ce jeudi. L'Eintracht Francfort sort d'une saison formidable sur le plan continental avec une demi-finale de Ligue Europa, perdue aux tirs-au-but face à Chelsea. Mais aussi une septième place en Bundesliga. 

"L'Eintracht a fait une grosse campagne européenne la saison dernière. Ils sont demi-finalistes sortants. En tant que footballeur, c’est très attrayant d’affronter une belle équipe comme Francfort", confie la recrue Alexander Dijku. La formation allemande sera surtout d'une autre acabit que les deux adversaires de Strasbourg lors des tours préliminaires : le Maccabi Haïfa (3-1, 1-2, Israël) et le Lokomotiv Plovdiv (1-0, 1-0, Bulgarie). "Il va falloir que tout le monde augmente son niveau d'exigence car Francfort est une équipe habituée de ce genre de match, c'est là qu'on a un petit déficit, reconnaît Thierry Laurey. On sait qu'on n'est pas favori mais on a la même envie de se qualifier que les joueurs de Francfort."

Pour entamer ce barrage de C3, Strasbourg débutera à domicile. S'il y aura combat sur le pré, il y aura aussi duel dans les tribunes avec deux publics très bruyants. "Ce sera un match d'un autre tonneau, avec une Meinau archi-bondée et on aura beaucoup de boulot, lâchait Laurey après la qualification face à Plovdiv. C'est excitant. Francfort est une grosse machine, avec un budget énorme, un stade merveilleux et une armée de supporters. Mais on compte jouer notre chance à fond, bien entendu. On est où on voulait être, devant cette porteet on va tout faire pour qu'elle s'ouvre. »

Francfort a perdu ses deux buteurs cet été

Pour les Alsaciens, il faudra aussi gérer son énergie. Car la Ligue 1 a repris bien avant la Bundesliga. Strasbourg va disputer son cinquième match en quinze jours (deux victoires, deux nuls). Francfort n'a débuté son championnat que le week-end passé, avec un succès sur Hoffenheim (1-0). "Le club est ambitieux. Même si le championnat reste la priorité, on a vraiment envie d’accéder aux phases de poules de la Ligue Europa", assure Djiku. C’est une dépense d’énergie supplémentaire mais ce serait bien pour tout le club et nos supporters."

Si Francfort est passé aussi par deux tours préliminaires, les corps sont plus reposés. Mais pour les Allemands également, ça sera un premier test intéressant dans cette nouvelle saison. Surtout que la formation d'Adi Hutter doit s'habituer à sa nouvelle ligne offensives. Ses deux joueurs majeurs, Luka Jovic et le Français Sébastien Haller (27 et 20 buts la saison passée), ont quitté l'Allemagne cet été pour le Real Madrid et West Ham. En tout, le club allemand a vendu pour plus de 100 millions d'euros. 

à voir aussi Portrait : Sébastien Haller, l'éloge de la patience Portrait : Sébastien Haller, l'éloge de la patience

Mais le club de Hesse reste favorite grâce à son expérience passée. "On sait qu'on est capable de produire du beau jeu donc à nous de ne pas déjouer. Il faudra perdre le moins de ballons possibles, faire attention aux contres et être costaud défensivement", estime le défenseur central Alexander Djiku. Thierry Laurey juge qu'il "ne faudra pas trop les regarder, qu'on soit capable de jouer, qu'on ne soit pas endormi par cette équipe et essayer de commettre le moins d'erreurs techniques possibles car c'est une équipe habile pour exploiter les pertes de balle adverses".