Bâle prend une option

Bâle prend une option

Publié le , modifié le

En s'imposant (3-0) devant Valence jeudi en quarts de finale aller de l'Europa Ligue, avec notamment un doublé de Delgado, Bâle a fait un grand pas vers la qualification pour le dernier carré. C'est un peu plus indécis concernant les autres rencontres même si le Benfica Lisbonne a marqué un but précieux à l'extérieur en l'emportant chez les Néerlandais d'Alkmaar (1-0), alors que l'autre équipe portugaise, le FC Porto a battu Séville (1-0) avec un but du jeune Français Mangala.

Bâle en roue libre

L'équipe de Bâle a confirmé qu'il faudrait la prendre au sérieux dans cette compétition européenne dont elle avait atteint les demi-finales la saison dernière. Les Suisses, appliqués et pragmatiques, ont profité des largesses défensives de Valence. A deux reprises, Delgado concrétisant deux ballons intéressants, en moins de cinq minutes, d'abord sur une passe en retrait de Degen, puis après un centre de Stocker. A 2-0, Bâle avait déjà plié le match d'autant que les Valencians se sont montrés quelque peu timides, même si Vargas s'est montré dangereux  à deux reprises. Stocker a enfoncé le clou en fin de match, offrant une marge beaucoup plus large pour les Suisses avant de se rendre en Espagne pour le match retour.      

Benfica et Porto assurent

Le Benfica Lisbonne a aussi fait un grand pas vers les demi-finales face au AZ Alkmaar. Finalistes de l'édition 2013, les hommes de Jorge Jesus ont d'abord subi durant les 45 premières minutes. Seuls quarts de finaliste encore invaincus dans la compétition cette saison les hommes de Dick Advoccat ont effectivement pris la  première période à leur compte, se créant des possibilités de but par Johannsson, Beerenes et Berghuis, mais sans concrétiser. Benfica a répliqué par Sequeira (41e), sans plus de réussite, avant de retrouver son efficacité dès l'entame de la seconde période: profitant d'une perte de balle de Celso Ortiz, Eduardo Salvio a porté les siens aux commandes  (0-1, 48e). Alkmaar, qui vit un exercice compliqué en championnat des Pays-Bas (7e à 21 points du leader, l'Ajax Amsterdam), mise beaucoup sur l'Europa League pour sauver sa saison. Logique donc que les hommes d'Advocaat aient alors pris davantage de risques, mais là encore sans effet. Le gardien portugais Artur a passé une seconde période plutôt paisible, et son équipe est en passe de rejoindre le dernier carré de l'Europa League pour la deuxième année consécutive.

Pour Porto, ce fut très compliqué face à une équipe de Séville qui a défendu ses chances jusqu'au bout. Si les Portugais ont totalement dominé les débats lors de la première période, en ne laissant pas respirer les Espagnols, et poursuivi sur leur lancée jusqu'à l'heure de jeu, ils ont ensuite subi le réveil sévillan qui ne fut toutefois pas suffisant pour inverser le score. Porto a pressé d'entrée et ouvert la marque à la 31e minute par Eliequem Mangala reprenant victorieusement de la tête un centre de Quaresma. Ce dernier était d'ailleurs dans tous les bons coups, et s'est créé plusieurs occasions. Mais Beto a sauvé les buts espagnols. Du côté de Séville, les occasions furent beaucoup plus rares, malgré une pression en fin de match contre un Porto réduit à dix après le carton rouge reçu par Fernando. 

Christian Grégoire